Rabat envahie par les sangliers

28 janvier 2020 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

La direction régionale des eaux et forêts poursuit son programme de lutte contre "la prolifération des populations de sangliers", aux alentours de Dar Essalam et Hay Riad, à Rabat. Les habitants des environs sont appelés à la vigilance.

Dans le cadre du suivi et de la régulation des populations de sangliers, il est procédé annuellement à l’élaboration d’un programme d’intervention au niveau des sites enregistrant un nombre important de sangliers. La direction régionale des eaux et forêts a tenu à apporter cet éclaircissement, en réaction à des articles publiés dans certains journaux, ainsi qu’à des photos et vidéos, postées sur les réseaux sociaux.

Selon la direction, la zone de Dar Essalam et ses alentours ont été classés comme "point noir" au niveau duquel des battues aux sangliers sont organisées annuellement dans le cadre d’un programme préétabli de régulation. Au cours de la saison 2018-2019, huit battues ont été organisées pour 36 sangliers tués. En ce qui concerne l’actuelle saison, quatre battues aux sangliers ont été organisées depuis le début de janvier et 32 sangliers ont été abattus.

"Vigilant et conscient de l’augmentation du nombre de sangliers et les dégâts qu’ils pourraient occasionner", le département des eaux et forêts s’engage "à prendre toutes les dispositions et mesures préventives, administratives et techniques, nécessaires pour réguler les effectifs de sangliers et répondre efficacement aux attentes des citoyens ".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aller plus loin

Les sangliers envahissent-ils les villes marocaines ?

Des photos et des vidéos circulent sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines, qui montreraient plusieurs dizaines de sangliers déambuler dans les rues d’Ifrane et de...

La ville de Rabat fait la chasse aux sangliers

En réaction aux diverses plaintes, l’administration des eaux et forêts a capturé et neutralisé 36 sangliers, jusqu’au 14 avril 2020 au Maroc.

Maroc : les attaques de sangliers inquiètent

Les sangliers sauvages envahissent de plus en plus Mzouda, dans la province de Chichaoua. Impuissants, les habitants appellent les autorités au secours.

Le sangliers profitent du confinement pour proliférer à Rabat

Dilemme pour le département des Eaux et forêts, préoccupé d’un côté par la protection des sangliers afin qu’ils ne déambulent pas dans les rues de Rabat, et d’un autre par la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Aïd Al-Adha : le Maroc a encore importé des bovins de l’étranger

En prévision de l’Aïd Al-Adha, prévu au Maroc vers le 29 juin prochain, le nombre d’importations d’ovins s’intensifie. Ainsi, quelque 19 500 ovins importés du Portugal sont arrivés au port de Jorf Lasfar, dans la région d’El Jadida.

Le Maroc en guerre contre la cochenille

Au Maroc, le ministère de l’Agriculture a mis en place des mesures pour limiter la propagation de la cochenille, un insecte ravageur des cultures de cactus.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Maroc : Coup de frein à la voiture électrique, voici pourquoi

Le ministère marocain de l’Agriculture a décidé de surseoir à son projet d’acquisition de véhicules électriques en raison de l’insuffisance de bornes de recharge dans le royaume.

Les aviculteurs marocains craignent la grippe aviaire

Le Maroc ne prend pas encore des mesures pour contrer l’entrée sur son territoire de la grippe aviaire qui sévit actuellement en Europe et dans la sous-région. Cette attitude des autorités inquiète les éleveurs de volailles qui ont une nouvelle fois...

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Aïd Al Adha au Maroc : cheptel en baisse, prix en hausse

Alors que l’Aïd Al Adha approche, le ministère de l’Agriculture se prépare à faire face à une possible augmentation des prix des moutons au Maroc. L’offre en ovins et caprins destinés à l’abattage est estimée à 5,6 millions de têtes, un chiffre...