Le secret de la visite de Trinidad Jiménez au Maroc

28 octobre 2011 - 13h08 - Ecrit par : Jalil Laaboudi

La presse espagnole s’est longuement interrogée sur "la raison secrète" de la visite au Maroc cette semaine, de la ministre ibérique des Affaires étrangères, Trinidad Jiménez alors que le gouvernement socialiste dirigé par José Luis Rodríguez Zapatero, s’apprête à céder le pouvoir au Parti Populaire (PP).

Ce serait un groupe d’investisseurs espagnols installés au Maroc qui seraient à l’origine de cette visite, d’après les médias espagnols. Ceux-ci auraient appelé leur gouvernement à voler à leur secours, parce qu’ils auraient été victimes de pratiques douteuses mettant en péril leurs activités dans le pays.

Ces investisseurs qui ont été jusqu’à créer une association pour dénoncer les risques qu’encourent leurs investissements au Maroc, n’auraient pas réussi à obtenir gain de cause auprès de la justice marocaine, ce qui les a poussés à multiplier les contacts auprès d’organisations et de partis politiques espagnols.

Trinidad Jiménez ne serait donc pas venue au Maroc uniquement pour discuter des relations bilatérales entre les deux pays voisins, mais aussi pour défendre la cause de ces investisseurs, qui demandent justice.

La ministre espagnole, dont la visite s’est déroulée au lendemain de l’enlèvement de deux Espagnols et d’une Italienne à Tindouf, aurait entre autres discuté avec son homologue marocain des négociations entre le Maroc et le Polisario concernant le Sahara.

Tags : Espagne - Investissement - Rencontre - Taïb Fassi Fihri - Sahara Marocain - Trinidad Jimenez

Nous vous recommandons

L’ONU enquête sur le décès des camionneurs algériens

La MINURSO a lancé une enquête en vue d’élucider les conditions de décès de trois camionneurs algériens, et fournir un rapport qui sera ensuite soumis au secrétaire général de l’ONU.

Tanger : l’homme qui a braqué 360 000 DH dans un bureau de change arrêté

Les éléments de la police judiciaire de Tanger en coordination avec ceux de Rabat ont interpellé, mardi, un individu âgé de 37 ans, soupçonné d’être impliqué dans un vol perpétré dans un bureau de change au quartier Agdal à...

Maroc : la galère des voyageurs à destination de la France

Les voyageurs à destination de la France depuis l’aéroport de Casablanca, ont été contraints de revoir leurs programmes, après la décision des autorités marocaines de suspendre à nouveau les vols avec ce pays où la situation sanitaire s’est aggravée ces...

Agadir procède aux essais de son téléphérique

Le projet du téléphérique d’Agadir est en bonne voie avec une mise en service pour le mois de juillet. En attendant, les autorités communales procèdent aux essais et aux contrôles d’usage du dispositif.

Le Polisario continue de provoquer le Maroc

Le Front Polisario continue, affirme-t-il, ses attaques contre les postes de défense marocains au Sahara afin d’inciter le Maroc à riposter avec des attaques par drone.

Le Maroc poursuit sa lancée sur l’hydrogène vert

Le Maroc poursuit son élan en matière de développement de la filière énergétique, particulièrement celle de l’hydrogène vert, communément appelée Power-to-X, qui constitue une source d’énergie écologique par...

Maroc : voici les principales mesures prises pour éviter les pénuries d’eau

Pour faire face à la pénurie d’eau, le gouvernement a demandé aux autorités locales et régionales de prendre des mesures urgentes pour réduire le gaspillage de l’eau, voire de rationner sa consommation.

Maroc : 1,1 million de dirhams de faux billets détectés

Un peu plus de 7 300 faux billets ont été détectés au Maroc en 2021, selon un rapport présenté au Roi Mohammed VI par le Wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri.

Des Marocains surpris par des contrôles sanitaires à l’aéroport de Lille

La France a placé le Maroc sur sa liste rouge. Par conséquent, des restrictions sanitaires supplémentaires s’imposent aux voyageurs en provenance du royaume.

Les averses persistent au Maroc

La Direction générale de la météorologie (DGM) prévoit de fortes averses orageuses avec des rafales de vent et des chutes de grêle dans plusieurs provinces du royaume.