Recherche

Les Marocains surendettés et mauvais payeurs

© Copyright : DR

7 janvier 2020 - 14h20 - Economie

Les impayés bancaires des Marocains ont été multipliés par 2,7, de 2013 à 2019, atteignant plus de 23 milliards de DH. Les crédits bancaires des particuliers, eux, n’ont augmenté que de 44%.

Les créances en souffrance, détenues par les banques sur les particuliers, sont passées de 8,8 milliards de DH à 23,6 milliards de février 2013 à novembre 2019, soit une hausse de 168% en moins de sept ans, rapporte Médias24.

Quant à l’encours des crédits de cette clientèle, elle n’a progressé que de 44%, passant de 210 à 303 milliards de DH au cours de la même période. Ceci implique que le taux d’impayés bancaires des particuliers a presque doublé, atteignant 7,8% contre 4,2% début 2013.

En ce qui concerne la dette financière des ménages, elle s’élève à près de 363 milliards de DH. Cette donnée, indique-t-on, tient compte de la dette des particuliers auprès des sociétés de financement spécialisées (60 milliards intégrant également un niveau d’impayés élevé).

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact