Recherche

Hassnaâ, très critiquée pour s’être présentée au service militaire

Hassnaâ Bellaziz

19 avril 2019 - 22h00 - Maroc

Du maquillage et des armes… Après avoir créé le buzz en accourant pour se porter volontaire au service militaire, Hassnaâ Bellaziz aurait été vivement critiquée. Mais cela ne la décourage pas le moins du monde. Elle a été interviewée par Telquel et certains de ses propos valent absolument le détour.

Elle a 22 ans, elle travaille au CHU de Marrakech, et elle s’est portée volontaire pour le service militaire juste après l’opération de recensement, lancée le 9 avril dernier par le ministère de l’Intérieur. A savoir que le service militaire n’est pas obligatoire pour les femmes non mariées, et ça en dit long.

Hassnaâ affirme d’emblée à Telquel : « Intégrer l’armée est mon rêve depuis l’âge de douze ans. J’ai participé à des concours par le passé, mais mon dossier n’a jamais été retenu. Dès que j’ai vu l’annonce (du recensement pour le service militaire, NDLR), j’ai compris que c’était une opportunité qu’il fallait saisir. Le service militaire me permettra de donner quelque chose à mon pays et cela me rend fière ».

Pour la jeune femme, ce service militaire aurait des visées de politique internationale insoupçonnées, quand elle déclare : « C’est une opportunité que nous donne le roi pour montrer à d’autres pays que la femme marocaine est capable d’évoluer dans le domaine militaire parmi tant d’autres ».

Et la voilà se portant volontaire, action fort médiatisée d’ailleurs, et la voilà représentant donc de fait l’image de la femme marocaine qui passe son service militaire et dont l’évolution future (qui ne manquera sans doute pas d’être également médiatisée) permettra sans doute d’attirer plus de personnes, d’améliorer l’image des Forces Armées Royales, et autres. Comme de coutume.

Cette décision de Hassnaâ aurait par ailleurs été source de nombreuses critiques : « J’ai été très critiquée sur Facebook et YouTube. Certains m’accusent de ne chercher que la notoriété, mais ces personnes ne savent pas qu’il s’agit de mon rêve d’enfance. C’est un choix personnel et ces critiques ne me touchent pas ». Et sa famille a été là pour elle, l’encourageant dans sa démarche : « Heureusement que ma famille me soutient à 100%. Dès qu’ils ont pris connaissance de l’annonce, ils m’ont dit “vas-y, présente-toi et vis ton rêve”. Je n’ai aucun obstacle pour le réaliser ».

D’ailleurs, Hassnaâ compte tout laisser tomber si elle est acceptée : « Aujourd’hui, je suis responsable au centre d’appel du CHU Mohammed VI de Marrakech où j’habite avec ma famille. Je suis également make-up artist, mais ce n’est qu’un hobby. Je compte quitter mon emploi si je suis sélectionnée pour le service militaire ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact