Recherche

Les sondages d’opinion interdits pendant les élections

© Copyright : DR

17 octobre 2011 - 10h33 - Maroc

Un projet de loi relatif au code électoral présenté par le ministre de l’Intérieur Taïb Cherqaoui, et adopté par le conseil du gouvernement mercredi, interdit la réalisation et la publication de sondages d’opinion ayant une relation directe ou indirecte avec les référendums, les élections législatives, communales et professionnelles.

Conformément à ce texte, les sondages d’opinion sont interdits durant les quinze jours précédant le lancement de la campagne électorale ou référendaire, jusqu’à la fin des opérations de vote.

La mesure qui régit les modalités d’établissement et de révision des listes électorales et l’organisation d’opérations référendaires, mais aussi l’utilisation faite des médias audiovisuels publics durant les campagnes, prévoit des peines d’emprisonnement et des amendes, a fait savoir mercredi Khalid Naciri, porte-parole du gouvernement, lors d’une conférence de presse.

Mots clés: Lois , Partis politiques , Enquête , Khalid Naciri , Taïb Cherkaoui , Elections 2011

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact