Souad Chraïbi condamnée à deux ans de prison

16 août 2012 - 19h34 - Maroc - Ecrit par : J.L

Souad Chraïbi, richissime styliste casablancaise, a été condamnée jeudi par la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, à deux ans et demi de prison, pour le vol des bijoux de l’épouse de l’ambassadeur du Maroc en Russie, Abdelkader Lachhab.

La styliste marocaine, également condamnée à payer 1,1 million de dirhams de dommages et intérêts à l’épouse de l’ambassadeur, Lamiaa Benyahia, a affirmé devant la Cour que la plaignante lui avait demandé de revendre les bijoux au Maroc, parce qu’elle avait besoin d’argent pour meubler sa résidence en Russie.

Retenue à la prison Oukacha depuis bientôt cinq mois, Souad Chraibi aurait introduit les bijoux au Maroc dans la valise d’un tapissier marocain employé dans la résidence de l’ambassadeur en Russie. Elle les aurait ensuite récupérés et vendus à deux joailliers de Casablanca.

Le procureur général avait requis au départ une peine minimum de cinq ans de prison à l’encontre de Souad Chraïbi, alors que l’avocat de la défense avait plaidé l’innocence pour sa cliente.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Russie - Prison - Criminalité - Souad Chraibi - Prison d’Oukacha

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Nord du Maroc : les gangs de retour sur les routes ?

Sur la toile, des activistes appellent les Marocains à faire preuve de vigilance lorsqu’ils circulent sur certaines routes du nord du Maroc.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».