Recherche

Le soufisme à l’honneur devant le Sénat français

© Copyright : DR

15 octobre 2019 - 09h40 - Culture

Le soufisme exposé devant le sénat français vendredi par Faouzi Skali, Président du Festival de Fès de la culture soufie. Le moment était opportun pour l’homme d’expliquer qu’au-delà de la poésie exprimée par des œuvres universelles, le soufisme est aussi un patrimoine universel de l’humanité, toutes convictions et appartenances religieuses confondues. Il en a profité pour parler de la 12ème édition du Festival de Fès de la culture soufie, qui se tiendra du 19 au 26 octobre sur le thème, « La culture soufie, un humanisme spirituel pour notre temps ».

Devant le Sénat français, selon chalenge.ma, Faouzi Skali s’est montré très convaincant sur les potentialités du patrimoine soufi qui, selon ses dires, est à la fois vivant et matériel et reste l’une des plus riches et des plus diversifiés à travers le monde, « du Maroc jusqu’en extrême Orient, en Chine et dans le subcontinent indien », a-t-il déclaré.

Il a aussi affirmé que la richesse et l’étendue du patrimoine Ssufi concernent des milliers de langues, d’expressions artistiques, littéraires, spirituelles et poétiques, de même qu’un grand nombre de lieux et de mausolées, Zawiya et Ribats.

Le soufisme, c’est la poésie, la littérature, l’art, la philosophie et la spiritualité. C’est un ensemble de disciplines culturelles qui, selon le Président du Festival de Fès de la culture Soufie, mérite qu’on s’y penche véritablement pour s’en inspirer afin de produire un impact sur sa vie quotidienne.

Le Président du festival a décliné aussi le côté artistique de cette manifestation à travers des créations artistiques comme celle prévue pour l’ouverture sous l’intitulé, ’’Al Shushtari, prince des troubadours’’ et la soirée sous la thématique, « Le langage secret des fleurs et des parfums ».

A travers cette programmation aussi riche que variée, « nous avons voulu montrer que le soufisme n’est pas seulement une philosophie, mais c’est aussi un art de vivre, un art sociétal, un trésor civilisationnel », a-t-il affirmé.

La cérémonie de présentation de cette 12ème édition du Festival de Fès de la culture soufie a été marquée aussi par une allocution du Sénateur Nathalie Goulet, qui a été lue en son nom par l’un de ses assistants, ainsi que par un récital de poésie.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact