Recherche

Une star égyptienne risque gros pour avoir simulé une contamination au Maroc

© Copyright : DR

7 avril 2020 - 18h00 - Monde

Le Syndicat des musiciens égyptiens a décidé, dimanche 5 avril, d’ouvrir une enquête sur les allégations infondées de la chanteuse Inès Azzedine, qui avait prétendu avoir contracté le virus du covid-19 au Maroc.

"Le syndicat refuse tout dépassement de la part de ses membres. Toute infraction expose son auteur à des mesures disciplinaires", souligne son conseiller médiatique, Tareq Mortada.

La lauréate de l’émission de télévision, Arab Idol, a été traduite devant un comité d’éthique, en accord avec le président du jury, l’artiste Hani Chaker, en attendant l’ouverture de son procès.

Des mesures drastiques seront prises à l’encontre de l’artiste Inès Azzedine, qui risque, selon Alaa Amer, avocat du Syndicat, d’être radiée définitivement de l’Ordre des chanteurs égyptiens.

Mots clés: Musique , Egypte , Téléréalité

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact