Recherche

Marrakech : du nouveau dans l’affaire du chanteur arabe arrêté pour prostitution

© Copyright : DR

16 février 2019 - 18h20 - Maroc

La chambre criminelle de la cour d’appel de Marrakech a ajourné au 26 février le traitement de l’affaire du réseau spécialisé dans « l’esclavage sexuel de filles marocaines et de leurs entremetteuses au profit de touristes khalijis ».

Dans cette affaire, sont poursuivies trois personnes en état d’arrestation, accusées de « traite d’êtres humains ». Ces individus avaient été arrêtés suite à une descente policière, le 8 septembre dernier, dans une villa luxueuse du nom de « Dar Essour », dans le quartier Palmiers de la ville ocre, rapporte le site Alyaoum24.

Pas moins de 49 personnes ont été arrêtées lors de ce raid, parmi elles 12 personnalités khalijis, dont le chanteur émirati Eida Al Menhali. Ils avaient payé 22 000 dirhams chacun pour cette soirée. 32 prostituées ont également été arrêtées et sont poursuivies en état de liberté provisoire.

Sont également poursuivis dans cette affaire, un chauffeur de taxi et le propriétaire de la villa pour, notamment, proxénétisme. Ces derniers ont été relâchés après avoir payé une caution de 10 000 dirhams.

A noter que les touristes khalijis ont quitté le pays tout de suite après avoir été relâchés et juste après avoir enregistré leurs dépositions. Leurs passeports n’avaient pas été confisqués. Alyaoum24 précise que les Marocaines interpellées dans cette affaire ont quant elles été placées en garde à vue pendant 48 heures.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact