Maroc : un policier et un capitaine de l’armée arrêtés pour prostitution et corruption

14 mars 2019 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un capitaine des Forces armées royales ainsi qu’un policier et quatre autres personnes ont été arrêtés vendredi dernier en raison d’une petite fête bruyante dans un appartement jusqu’aux premières heures du matin. Il y avait parmi eux trois prostituées.

Selon le7tv : « Les mis en cause ont été reconnus coupables de corruption et d’implication dans une affaire de prostitution dans un appartement meublé du complexe touristique de Ristinga ». Le média ne précise toutefois pas pourquoi il est question de corruption. Aurait-on tenté de corrompre les policiers ?

Quoi qu’il en soit, c’est un véritable vacarme qu’auraient provoqué les 6 individus arrêtés. Sans parler de la musique forte. Et cela a duré presque toute la nuit. La police ne s’est rendue sur les lieux qu’aux environs de 9h du matin.

Le même média précise : « Des filles, originaires de Fnideq, ont été retrouvées à moitié habillées et dans un état d’ivresse déplorable. Elles étaient accompagnées de trois hommes venant de Rabat, dont un capitaine des Forces armées royales et un policier de sécurité se chargeant de la circulation ».

Une enquête a été diligentée pour démêler toute cette histoire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Corruption - Prostitution Maroc - M’diq - Fnideq - Police marocaine - Forces Armées Royales (FAR)

Aller plus loin

Prostitution à Marrakech : des Saoudiens et des Marocaines arrêtés

Des officiers de la gendarmerie royale d’Ouled Hassoun, région de Marrakech, se sont rendus, jeudi 23 janvier, dans deux villas utilisées pour la prostitution. La moisson s’est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Maroc : 217 personnes interpellées grâce à la ligne téléphonique anti-corruption

Lancée il y a trois ans, la ligne téléphonique anti-corruption du Ministère public reçoit plus de 100 appels par jour, selon Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’Administration.

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

L’armée marocaine reçoit de nouveaux hélicoptères

Airbus s’apprête à livrer aux Forces armées royales (FAR) marocaines ses deux premiers H135M destinés à la formation, au transport et au sauvetage.