Stareo investit 2 milliards de dirhams à Rabat

6 juillet 2010 - 16h23 - Economie - Ecrit par : J.L

Pour réaliser son programme d’investissement conformément au contrat de gestion du transport en commun par bus à Rabat, Stareo doit mobiliser pas moins de 2 milliards dirhams en 15 ans.

Au terme de plusieurs mois de négociations avec la Banque Populaire, Stareo a finalement signé une convention avec la banque, en vertu de laquelle Banque Populaire s’engage à accompagner la première tranche du programme d’investissement de Stareo.

En plus des 264 millions de dirhams, qui constituent les fonds propres de Stareo, l’accord conclu permet à cette dernière de disposer d’une enveloppe budgétaire de 450 millions dirhams, soit un total de 714 millions de dirhams qui permettra à Stareo de mener à bien son programme d’investissements. Celui-ci concerne principalement l’achat de bus neufs et la réalisation des infrastructures nécessaires à ce projet.

Cette convention, qui concerne entre autre l’acquisition à terme de 553 autobus neufs, porte également sur la bancarisation des 3200 agents employés par Stareo, ainsi que sur l’optimisation de sa trésorerie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Banques - Transports - Veolia - Banque Populaire - Banque Chaabi - Stareo - Transport en commun

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.

Le Maroc lance un renouvellement généralisé des bus

Le ministère du Transport et de la Logistique annonce la création de deux programmes de renouvellement du parc de transport routier au cours des exercices 2024, 2025 et 2026.

Ultimatum pour Veolia au Maroc après la fusion avec Suez

Au Maroc, Veolia, géant français de l’eau et de la gestion des déchets, est dans de sales draps. À l’origine de ses ennuis, la cession de la Lyonnaise des eaux de Casablanca (Lydec), ex-filiale marocaine de Suez chargée de la distribution d’eau et...

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Le tramway va arriver à Temara

Dans le cadre de la préparation du Maroc à l’accueil de la Coupe du Monde de la FIFA 2030, une étape importante a été franchie avec l’approbation du programme de développement du réseau de tramway Rabat-Salé-Témara.

Casablanca : les taxis en colère contre les ... motos-taxis

Certaines applications dont “InDrive” ont commencé à proposer des services de transport de passagers à moto dans certaines villes comme Casablanca. Les professionnels du secteur s’insurgent contre cette nouvelle pratique et appellent les autorités à...

Les agences bancaires marocaines en voie de disparition

Bank al-Maghrib a annoncé la diminution du nombre total des agences bancaires sur le territoire du royaume, passant de 5 914 en 2022 à 5 811 en 2023.

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Virement instantané au Maroc : gros dilemme des banques

Décrétée début juin pour trois mois, la gratuité du virement interbancaire instantané, une innovation du Bank Al-Maghrib et du Groupement pour un Système interbancaire marocain de télécompensation, va bientôt prendre fin. En attendant, les banques se...