Sur ordre de Mohammed VI, une nouvelle unité de réanimation créée à Tanger

26 juillet 2020 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le roi Mohammed VI a ordonné l’installation d’une nouvelle unité de réanimation médicale à la clinique de sécurité sociale de Tanger, afin d’augmenter la capacité litière consacrée au traitement des cas critiques d’infection au Covid-19.

Cette nouvelle unité permettra non seulement de renforcer l’offre sanitaire dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima mais d’assurer aussi la prise en charge des personnes atteintes du coronavirus, rapporte la MAP. À la manœuvre, une équipe médicale militaire composée de 48 médecins et infirmiers spécialistes en réanimation, anesthésiologie, épidémiologie et virologie.

Le médecin lieutenant-colonel, Laoutid Jaouad, professeur en anesthésie-réanimation, chef du service de réanimation à l’hôpital militaire Moulay Ismail de Meknès a fait savoir que la capacité de la nouvelle unité est de 20 lits répartis en deux sections. La première est dédiée à la réanimation (9 lits). Elle est équipée du matériel nécessaire pour prendre en charge les cas critiques du Covid-19. Ces équipements sont entre autres, des appareils de respiration artificielle et des appareils de surveillance des fonctions vitales des patients, a-t-il précisé.

La deuxième section est dotée d’une capacité d’environ 11 lits. Selon les explications du professeur, cette section est dédiée au service de soins intensifs pour la prise en charge des patients qui sont dans un état moins grave. On y trouve des appareils de surveillance des fonctions vitales des patients et de respiration artificielle, ainsi que d’appareils optiflux, qui permettent d’injecter une grande quantité d’oxygène à même d’aider les patients à surmonter l’épreuve de la réanimation.

Pour sa part, le colonel Saïd El Mrani, professeur à la Faculté de médecine et de pharmacie, spécialiste en virologie, épidémiologie et en sécurité biologique, a fait savoir que, «  conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, des équipes médicales militaires ont été dépêchées à Tanger pour soutenir les équipes médicales civiles pendant cette deuxième étape de l’épidémie  ». À l’en croire, une stratégie unifiée et homogène a été mise en place avec comme objectif «  diminuer le nombre de cas critiques et réduire à zéro le nombre de décès  » liés au Covid-19.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Tanger - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Coronavirus au Maroc : 133 cas graves et critiques ces dernières 24 h

Le Maroc a enregistré 4 702 nouveaux cas d’infection au coronavirus ces dernières 24 heures, portant ainsi le nombre total détecté à 320 962.

Tanger : les habitants «  effrayés  » par les cercueils dédiés aux victimes de coronavirus

Plusieurs médias en ligne ont largement relayé sur les réseaux sociaux des images de cercueils acquis par la municipalité de la ville au profit des victimes du Covid-19,...

Coronavirus : Tanger isolée durant l’Aïd Al-Adha

Les habitants de Tanger sont contraints de rester sur place pour la célébration de l’Aïd Al-Adha. La décision est issue d’une réunion présidée par le wali, mercredi, avec les...

Coronavirus : faut-il s’inquiéter de l’augmentation des cas à Tanger ?

La hausse des cas de coronavirus à Tanger a atteint un niveau inquiétant au point de faire croire à une mutation génétique. Une récente étude réalisée par le ministère de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dans son discours, le roi Mohammed VI tient à "rassurer" ses frères algériens

Le roi Mohammed VI a adressé samedi, un discours à la nation, à l’occasion du son accession au trône. Le voici dans son intégralité

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Mohammed VI, marque déposée

Le roi Mohammed VI tente de mettre définitivement fin aux tentatives d’usurpation de titre et/ou fraude. Son nom devient une marque déposée.

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire et le bon sens du monarque marocain qui a su s’adapter aux exigences du...

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...

Le Maroc organisera la Coupe du monde 2030 (officiel)

Le Maroc vient de décrocher officiellement l’organisation de la Coupe du monde 2030 aux côtés de l’Espagne et du Portugal. La décision quasi définitive a été prise ce mercredi par la Fifa.