Tanger : 70% des habitants refusent de payer les taxes communales

12 mars 2021 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

430 millions de DH. C’est l’enveloppe annuelle réservée au service de la propreté de la ville de Détroit. Initialement fixée à 170 millions de DH, elle est passée à 300 millions de DH auxquels s’ajoute le budget de 130 millions de DH consacré à la nouvelle décharge publique.

Selon Al Akhbar, ce montant correspond à 60 % du budget communal. Les autorités locales déplorent la non-participation des citoyens. Pour le conseiller communal Hassan Belkhide, le recouvrement des taxes devient un véritable cauchemar pour la commune de Tanger. Selon lui, seule la commune de Tanger supporte une telle dépense. À l’en croire, seuls 30 % des habitants honorent le paiement des taxes locales, contre 70 % qui ne veulent pas les payer (y compris les résidents des quartiers huppés, les cafés, les restaurants ou encore les hôtels classés).

Ce sujet, rappelle le quotidien, fait l’objet de discussions au ministère de l’Intérieur. Les services de ce département invite la commune à redoubler d’ingéniosité pour recouvrer ces dizaines de millions de DH auprès de ces établissements hôteliers et institutions privées et entreprises.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Maroc : voici les plages propres (Pavillon Bleu)

26 plages et un port de plaisance de la ville de Saïdia se sont vus décerner le label «  Pavillon Bleu  » pour l’année 2020. Ils offrent la sécurité dont les estivants ont...

Maroc : rappel à l’ordre des entreprises et menace de sanction

Avec la recrudescence des foyers de contamination dans certaines unités professionnelles, quatre ministres du gouvernement ont rencontré mardi, les représentants de la...

Saïdia se fait belle pour les vacanciers

Saïdia, l’une des destinations privilégiées des touristes s’apprête à accueillir les estivants. La commune et les autres parties prenantes mobilisent des équipes dans le cadre...

Aid al Adha : des tonnes de déchets collectées en 3 jours à Casablanca

Comme à l’accoutumée, les tonnes de déchets jonchent les rues après la célébration de l’Aïd Al-Adha. Cette année, près de 28 000 tonnes ont été collectés en 72 heures à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la généralisation de l’installation de systèmes de vidéosurveillance afin de renforcer la sécurité dans les villes et provinces du Maroc.

Le Maroc en croisade contre la mendicité

Malgré les efforts fournis pour l’éradiquer, la mendicité a la peau dure. Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sonne la mobilisation contre ce phénomène qui génère plusieurs milliards chaque année.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Au Maroc, certains fonctionnaires ont besoin d’une autorisation pour quitter le territoire

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté un démenti formel au sujet de l’existence de toute décision qui interdit à tous les fonctionnaires de quitter le territoire national s’ils ne présentent pas une autorisation dans les aéroports et...

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...