Des tracts extrémistes mettent en alerte la police à Tanger

29 mars 2021 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les services de sécurité de Tanger ont ouvert une enquête après que des tracts haineux et moralisateurs ont envahi la ville, suscitant l’indignation des habitants. Les auteurs seront bientôt identifiés et interpellés.

Des tracts contenant des messages de haine ou critiquant les parents qui laissent « leurs femmes ou enfants porter des pantalons serrés dans la rue » ont été postés sur des façades de commerce ou sur des poteaux électriques à Tanger dans la journée de dimanche. De quoi provoquer une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Les habitants de la ville ont appelé les autorités locales et les responsables de la sécurité à ouvrir une enquête urgente.

Alors que l’indignation montait contre ces tracts haineux, un individu a mis en ligne une vidéo depuis l’Espagne pour affirmer que le message « est en relation avec l’islam et n’a rien à voir avec le terrorisme ». Aussi, a-t-il soutenu que ce qui a été écrit est «  juste  ».

L’appel des habitants a été entendu. Les services de sécurité de Tanger ont ouvert une enquête judiciaire, afin de déterminer les circonstances de l’apparition de tracts et d’affiches et d’identifier les auteurs. Les enquêteurs vont effectuer une descente sur les lieux où il y a des caméras de surveillance, indique-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Enquête - Police marocaine

Aller plus loin

Six extrémistes arrêtés à Salé

Six extrémistes réputés ont été arrêtés lundi, à Salé, par les éléments de la brigade nationale de la police judiciaire. Ils sont soupçonnés d’avoir escroqué des sociétés...

Adil Rami « dégoûté » par la campagne de haine contre les musulmans

Le joueur franco-marocain Adil Rami a exprimé son dégoût face à la campagne lancée contre les musulmans par le président Emmanuel Macron au lendemain de l’attaque terroriste...

Nouvelles réactions aux tracts de la haine à Tanger

La Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a condamné les tracts haineux et moralisateurs postés sur les façades de commerce ou sur des...

France : la diffusion d’informations incitant à la haine est désormais passible de peine

L’Assemblée nationale française a validé, mercredi, un article du projet de loi contre le « séparatisme ». Ainsi, vient d’être institué un nouveau délit de mise en danger de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

MRE : Vacances gâchées par des tracasseries administratives

C’est avec un sentiment mêlé de lassitude et de colère que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont commencer à débarquer dans les ports marocains dans les prochains jours.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.