Six extrémistes arrêtés à Salé

8 juin 2021 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : J.D

Six extrémistes réputés ont été arrêtés lundi, à Salé, par les éléments de la brigade nationale de la police judiciaire. Ils sont soupçonnés d’avoir escroqué des sociétés d’assurance en vue de commettre des actes de terrorisme.

Âgés entre 23 et 39 ans, les prévenus ont été interpellés par les éléments de la brigade nationale de la police judiciaire en coordination avec le service provincial de la police judiciaire.

Selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ces extrémistes utilisent des motos et des voitures pour simuler des accidents de la circulation et déclarent les sinistres aux sociétés d’assurances pour obtenir des remboursements dans le cadre du principe «  Al Faye Wa Al Istihlal  », en vue de financer, par la suite, des cibles terroristes pour l’atteinte grave à l’ordre public.

Parmi les six personnes arrêtées, figurent quatre repris de justice dans des affaires de terrorisme et d’extrémisme et un autre pour trafic de drogue, informe la DGSN.

Les perquisitions menées aux domiciles des prévenus ont permis de saisir une moto utilisée dans les accidents fictifs de la circulation, des certificats médicaux et de leurs copies portant les noms des suspects et d’autrui. Les fouilles minutieuses ont aussi conduit à la découverte de plusieurs copies de procès-verbaux des accidents, des cartes mémoire, du matériel informatique, des publications à caractère extrémiste et de 9 comprimés psychotropes, rapporte la même source.

Les six extrémistes ont été soumis à une enquête judiciaire menée par la brigade nationale de la police judiciaire sous la supervision du parquet chargé des affaires de terrorisme pour élucider cette affaire qui s’inscrit dans le cadre de la poursuite des opérations proactives menées par les services de la sûreté nationale et de la surveillance du territoire.

Sujets associés : Terrorisme - Salé - Enquête - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Criminalité - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : arrestation de 20 extrémistes comptant mener des attaques

Le Bureau central d’Investigations judiciaires (BCIJ), de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), a interpellé une vingtaine de personnes en moins d’une semaine....

Le Maroc renforce sa stratégie dans la lutte contre le terrorisme

Face au terrorisme et l’extrémisme qui étendent leurs tentacules, le Maroc a décidé d’innover en matière de stratégies pour une lutte efficace. Les autorités se sont tournées...

Salé : un extrémiste dénoncé par sa compagne

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de sévices et de détention d’armes blanches et d’équipements "susceptibles d’être liés à un projet individuel ou collectif visant à...

Des tracts extrémistes mettent en alerte la police à Tanger

Les services de sécurité de Tanger ont ouvert une enquête après que des tracts haineux et moralisateurs ont envahi la ville, suscitant l’indignation des habitants. Les auteurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.