Le Maroc renforce sa stratégie dans la lutte contre le terrorisme

26 avril 2021 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Face au terrorisme et l’extrémisme qui étendent leurs tentacules, le Maroc a décidé d’innover en matière de stratégies pour une lutte efficace. Les autorités se sont tournées vers l’éducation, la réhabilitation et la promotion des valeurs religieuses, a affirmé l’ambassadeur, représentant permanent du Royaume auprès des organisations internationales à Vienne, Azzeddine Farhane.

L’ambassadeur du Maroc à Vienne a fait cette déclaration jeudi, lors d’une conférence virtuelle organisée par l’OSCE. « Le Maroc a engagé une stratégie bâtie sur les piliers de l’éducation, de la réhabilitation et de la promotion des valeurs religieuses basées sur le respect, la modération et la coexistence, afin de priver les groupes extrémistes de leurs arguments idéologiques, fréquemment utilisés pour justifier leurs actes criminels », a souligné Azzedine Farhane.

Pour attendre ses objectifs, le Maroc se donne assez de moyens et d’opportunités. Le conférencier a relevé le lancement par le Roi Mohammed VI de vastes programmes de réformes de développement politique et socioéconomique inclusif, dont l’Initiative nationale pour le développement humain. Lancé depuis 2005, ce projet a pu aider au renforcement de la cohésion sociale et a redonné de l’espoir aux jeunes, qui sont les premières cibles du recrutement actif des groupes terroristes, rapporte la MAP.

Le Maroc mise énormément sur le champ religieux pour réussir la lutte contre l’extrémisme et la radicalisation. Azzedine Farhane soutient que « la préservation, la défense et la promotion de l’islam modéré et la lutte contre l’extrémisme sont des constantes intrinsèques à l’identité marocaine unique et multiple ». Il rappelle la création du Conseil supérieur des oulémas, et la formation des imams, prédicateurs et morchidates.

Les efforts du Maroc pour la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme vont au-delà des frontières du pays. Tant au niveau régional qu’avec le reste de l’Afrique, le Maroc a lancé une nouvelle forme de coopération basée sur « la solidarité et une nouvelle politique migratoire pour promouvoir le codéveloppement, la prospérité et la sécurité partagées », a-t-il poursuivi.

Entre autres actes posés dans le domaine, il y a l’organisation en 2016 à Marrakech de la conférence internationale dénommée « Les droits des minorités religieuses dans les pays musulmans : Le cadre légal et l’appel à l’action ». Le Maroc a également joué un rôle central dans l’adoption par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, en 2015, d’une résolution sur les droits de l’homme et des mesures prises pour prévenir et combattre l’extrémisme violent.

Il y a eu l’organisation, en partenariat avec les Nations Unies, en avril 2015 à Fès, d’une réunion sur le rôle des chefs religieux dans la prévention de l’incitation conduisant à des crimes atroces. En octobre 2006, le Maroc a signé un accord avec les Nations Unies pour l’établissement à Rabat du Bureau Programme pour la lutte contre le terrorisme et la Formation en Afrique de l’UNOCT, (United Nations Office of Counter-Terrorism)

Sujets associés : Terrorisme - Education - Islam

Aller plus loin

L’expertise du Maroc dans la lutte contre le terrorisme reconnue

Les éléments constitutifs de la singularité du modèle sécuritaire marocain, dans la lutte contre le terrorisme ont été analysés par le Président de l’Institut Prospective et...

Lutte contre le terrorisme : le BCIJ interpelle deux individus pro Daech

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) ne baisse pas la garde dans la lutte contre le terrorisme. Mardi, il a interpellé deux présumés terroristes affiliés à...

Le Maroc bien classé dans l’Indice du terrorisme 2022

Le Maroc est classé cette année à la 76e place sur 93 dans l’indice mondial du terrorisme publié il y a quelques jours.

Le Maroc renforce sa lutte contre le terrorisme dans la région sahélo-saharienne

Le Maroc mène depuis quelques années une lutte acharnée et constante contre le terrorisme dans la région sahélo-saharienne. Dans ce cadre, il a noué des partenariats avec...

Ces articles devraient vous intéresser :

La date de l’Aïd al Fitr au Maroc connue

L’observation de la nouvelle lune du mois de Chaoual 2023/1444 commencera ce jeudi 20 avril 2023, mais il semble que la plupart des pays arabes ne pourront pas observer le croissant à l’œil nu. C’est du moins ce que prévoit Hassan Talibi, astronome et...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Les écoles françaises au Maroc contraintes d’autoriser le voile ?

Sous la pression, les écoles de la Mission française au Maroc ont finalement dû adopter une nouvelle politique : le voile, auparavant strictement interdit, est désormais autorisé pour les étudiantes.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...