Tanger : l’émir du Qatar reçu par le roi d’Arabie Saoudite

9 août 2016 - 12h40 - Ecrit par : Bladi.net

Actuellement en vacances à Tanger, le roi Salmane d’Arabie saoudite a reçu le weekend dernier l’émir du Qatar, cheikh Tamim bin Hamad Al Thani.

D’après le journal Asharq Al Awsat, les discussions ont porté sur les « relations entre les deux pays et sur la façon et les développer ». Ils ont ensuite participé à un banquet réunissant plusieurs responsables des deux pays.

Le 4 août dernier, c’est le roi Abdallah II de Jordanie qui a rendu visite au souverain saoudien dans sa villa à Tanger, alors que le roi Mohammed VI a rendu une visite de courtoisie et d’amitié fin juillet dernier.

Pour rappel, le roi Salmane se trouve au Maroc depuis le 12 juillet dernier. Pendant son séjour, il a célébré le mariage de l’un de ses fils.

Tags : Mohammed VI - Tanger - Arabie saoudite - Qatar

Aller plus loin

Le roi Mohammed VI et Lalla Salma attendus au mariage du fils du roi d’Arabie Saoudite à Tanger

Le roi Mohammed VI et la princesse Lalla Salma sont attendus au mariage du fils du roi Salmane d’Arabie saoudite qui doit avoir lieu cette semaine à...

Tanger, destination préférée des chefs d’Etat étrangers

La porte de la Méditerranée est devenue « The place to be » aux yeux des rois et des présidents étrangers. Tanger a accueilli jeudi 13 juillet le président gabonais. Le monarque...

Le roi d’Arabie Saoudite marie son fils à Tanger

La ville de Tanger sera le centre d’un mariage royal dans quelques jours. C’est ce qu’affirment plusieurs sources ces dernières heures.

Nous vous recommandons

Jamal Ben Saddik va affronter Benjamin Adegbuyi (vidéo)

Le boxeur marocain Jamal Ben Saddik va affronter le mois prochain Benjamin Adegbuyi. Un adversaire redoutable qui avait déjà battu Badr Hari par KO.

L’Espagne appelle ses ressortissants à quitter le Maroc

Les Espagnols se trouvant encore au Maroc sont invités à planifier leur retour, en raison de la fermeture des frontières par le royaume.

Frontières Espagne-Maroc : un « problème diplomatique et politique »

Le Parti populaire (PP) de Melilla a assuré que le maintien, par le Maroc, de la mesure de fermeture de ses frontières terrestres et maritimes avec Ceuta et Melilla, au-delà de son caractère sanitaire (lutte contre le Covid-19) avancé il y a environ deux...

Le Gendarme était .. un trafiquant de drogue

Alors qu’il suivait une formation à la caserne mobile de la Gendarmerie royale de Nouaceur pour devenir chef de poste, un sergent de la gendarmerie a été arrêté pour son implication présumée dans un réseau international de trafic de...

Tui fly va desservir neuf villes marocaines au départ de la Belgique

La compagnie TUI Fly prévoit de lancer neuf nouvelles liaisons aériennes au départ de Bruxelles, Charleroi et Anvers vers le Maroc dès novembre prochain. En tout, 27 vols hebdomadaires seront opérés.

Deux universités marocaine et israélienne s’unissent

L’Université Internationale de Rabat (UIR) à Rabat et l’Université Ben Gourion du Néguev (BGU) en Israël vont collaborer dans les domaines de la recherche et d’enseignement. Dans ce sens, les deux parties ont signé un...

Maroc : les raisons derrière le retard dans l’acheminement des bagages vers les aéroports

Impossible pour de nombreux voyageurs d’avoir accès à leurs bagages au niveau des aéroports marocains. Selon l’Office national des aéroports (ONDA), cette situation est due à certaines perturbations enregistrées dans les aéroports...

Un homme prétendant être le Mahdi arrêté à Marrakech

Un homme qui prétendait être le Mahdi, une figure messianique de l’eschatologie islamique, lors d’un sermon du vendredi, a été arrêté par les fidèles puis remis à la police.

Nouveau redéploiement à la gendarmerie royale

Un nouveau redéploiement s’opère au sein de la gendarmerie royale en se basant sur l’ancienneté et le mérite. Certains éléments ont été rapprochés des lieux de travail de leurs épouses tandis que d’autres ont été affectés dans les hôpitaux militaires, pour...

Visas : la France « fait une grave faute à l’égard du Maroc »

L’ancien député socialiste, Julien Dray déplore la décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens et le fait qu’elle ait mis « tout le Maghreb dans le même sac...