La production industrielle de Tanger Med croît de 5 à 10% malgré Covid 19

10 avril 2021 - 13h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

La production des six zones d’activités industrielles de Tanger Med a connu une augmentation remarquable malgré la pandémie de Coronavirus. D’après le Directeur général de Tanger Med Zones, Jaafar Mrhardy qui s’exprimait à l’occasion d’un webinaire, les activités ont enregistré une croissance allant jusqu’à 10 %.

Les six zones d’activités industrielles de Tanger Med ont enregistré un taux de croissance compris entre 5 et 10 % en termes de production industrielle. C’est ce qui ressort de l’intervention du Directeur général de Tanger Med Zones, Jaafar Mrhardy lors d’un webinaire organisé par Tanger Med, en partenariat avec le quotidien économique britannique «  The Financial Times  ».

La rencontre tenue sous le thème «  Une nouvelle ère du commerce international : Sélection d’un hub mondial pour l’industrie, la logistique et la distribution  », a permis à M. Mrhardy de faire savoir que l’arrêt des activités industrielles sur une durée allant de 3 et 6 mois en Europe, n’a pas affecté le port de Tanger Med. « Nous avons gardé nos activités avec des pays du continent américain à l’instar des États-Unis et le Canada », a-t-il expliqué.

«  La diversité des clients, d’investisseurs et d’industries dont nous disposons a permis d’établir l’équilibre entre les différentes destinations d’export durant la pandémie, ce qui a aidé à maintenir le niveau de production assez élevé  », a-t-il ajouté, faisant observer que certaines activités ont même connu une croissance durant cette période.

M. Mrhardy a noté un léger recul des activités industrielles au niveau de la plateforme industrielle de Tanger Med durant le début de la pandémie du fait de la réduction ou de l’arrêt des activités de certains opérateurs dont les clients sur d’autres continents avaient décidé d’arrêter leurs activités.

De manière spécifique le commerce et la logistique ont développé une résilience face à la pandémie de coronavirus. Ainsi, la croissance réalisée par la plateforme industrielle de Tanger Med prouve qu’il existe des opportunités à saisir par certains opérateurs durant cette période de pandémie, renseigne M. Mrhardy.

Pour le responsable la position géographique stratégique du port de Tanger Med, sur le détroit de Gibraltar, renforce sa compétitivité, rappelant que le complexe portuaire de Tanger Med s’étend à lui seul sur 1 000 hectares, tandis que Tanger Med Zones est projetée sur une superficie de 5 000 hectares, dont 2 000 hectares développés.

Sujets associés : Tanger - Portuaire - Industrie - Logistique

Aller plus loin

Maroc : plus de 60 milliards de dirhams pour développer le Sahara

Le programme de développement des provinces du Sud du Royaume va bon train. Dans le bilan exposé par le gouvernement, plusieurs chantiers sont en réalisation, d’autres seront...

Maroc : les importations de céréales en hausse de 49,8%

Les importations de céréales pour le compte des sept premiers mois de l’année ont atteint 5,9 millions de tonnes, en progression de 49,8% par rapport aux sept premiers mois de...

Le port de Tanger Med conforte sa position de leader

Encore de bonnes nouvelles venues du complexe portuaire de Tanger Med qui continue de multiplier les performances pour améliorer sa position dans le cercle restreint des ports...

Tanger Med Zones : de nouveaux opérateurs s’installent dans le secteur automobile

L’activité de Tanger Med Zone monte encore en puissance. Trois nouvelles entreprises issues du secteur automobile viennent d’annoncer leur installation.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc, futur grand de l’industrie de batteries pour véhicules électriques

Le Maroc dispose des atouts nécessaires pour créer une industrie de batteries pour véhicules électriques. D’ores et déjà, le royaume a engagé des négociations avec certains fabricants dans ce sens.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Maroc : le marché de la location de voiture a encore de beaux jours devant lui

Plus de 10 000 agences exercent dans le secteur de la location de voitures au Maroc. Le marché n’est pas pour autant saturé. Au contraire, il est même très prometteur.

Maroc : un nouveau géant de la production de batteries ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, se dit persuadé que le Maroc peut devenir un producteur majeur de batteries lithium-ion.

Le Maroc, futur grand producteur de batteries pour voitures électriques ?

Le Maroc ambitionne de créer une gigafactory de batteries pour véhicules électriques. D’ores et déjà, il a engagé des négociations avec certains fabricants.

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.