Tanger Med : les performances se poursuivent malgré la pandémie

7 juillet 2021 - 18h40 - Economie - Ecrit par : A.T

L’activité portuaire à Tanger Med continue sur sa bonne dynamique. Classé en février 2021 parmi les 25 plus grands ports mondiaux, le complexe portuaire tente de grappiller encore quelques points au classement.

Le géant marocain affiche un chiffre record durant le premier semestre de l’année en cours. Le journal l’Économiste rapporte la note informative du Tanger Med Special Agency (TMSA) qui indique que le complexe portuaire enregistre une augmentation de 25 % par rapport à la même période en 2020.

L’un des facteurs ayant contribué à cette performance, selon TMSA, est la mise en service en janvier 2021 du terminal à conteneurs TC3 du port Tanger Med 2, dont l’apport au trafic global des deux ports (Tanger Med 1 et 2) occupe désormais une proportion importante. La firme exploitant les ports de Tanger Med a notamment indiqué que le complexe portuaire pourrait battre son propre record continental de 5,7 millions d’EVP en 2020, si la tendance en cours est maintenue.

Le chiffre d’affaires estimatif au titre de l’année 2021 est de 500 millions de dirhams (environ 55 millions $) pour Tanger Med 1, soit une hausse de 3 % de prévu par rapport à 2020. La même source indique qu’en 2020, le bilan financier avait déjà montré une certaine résilience à la crise, malgré la conjoncture morose marquée par la pandémie. Nonobstant, le chiffre d’affaires global du pôle portuaire a maintenu le niveau avec une légère hausse de 1 % en 2020. L’Économiste explique qu’il a été impacté par la suspension du trafic passager depuis mars 2020, ajoutant que le bénéfice net a enregistré un repli de 19 % à 608 millions de dirhams.

A lire : L’Egypte laisse passer les voitures fabriquées à Tanger Med

Tanger Med indique que cette baisse est due à l’intégration totale de la contribution du groupe au fonds spécial de gestion de la pandémie du coronavirus, soit 300 millions de dirhams, dont 200 millions pour le compte de TMPA.

Par ailleurs, les conseils d’administration de Tanger Med Port Authority et de Tanger Med 2 ont arrêté les termes du projet de réorganisation interne du pôle portuaire Tanger Med, à travers une opération de fusion, par une absorption de TM 2 par TMPA.

Mis en service début 2021, le terminal à conteneurs TC3 du port de Tanger Med 2 devrait atteindre sa pleine capacité de manutention à travers l’exploitation de deux nouveaux portiques de quai réceptionnés courant mai 2021. Ce qui porte à huit l’ensemble des équipements de ce type exploités sur ce terminal. La capacité opérationnelle de cette plateforme logistique devrait atteindre désormais 1,5 million d’EVP au moins par an.

Sujets associés : Tanger - Maritime - Compétitivité - Agence spéciale Tanger Méditerranée - Chiffre d’affaires - Port Tanger Ville - Trafic maritime

Aller plus loin

Tanger Med 2 : la capacité opérationnelle du terminal TC3 renforcée

Encore un plus au port de Tanger Med 2. Les 8 énormes grues sont finalement mises en place et fonctionnent au terminal à conteneurs 3. Celui-ci a déjà atteint sa pleine capacité.

Tanger Med écrase le port d’Algésiras

Le port de Tanger Med conforte sa position de leader dans le trafic de conteneurs en Méditerranée, au détriment d’Algésiras. En 2021, le port marocain a géré un total de 7 173...

Une grève au port d’Algésiras pourrait profiter à Tanger Med

La grève des dockers au port d’Algésiras, annoncée pour le 19 novembre, pourrait profiter au port de Tanger Med, son grand concurrent.

Tanger Med : des puces électroniques pour accélérer les passages

Tanger Med œuvre pour l’amélioration de ses services. C’est dans ce sens qu’un système dématérialisé fondé sur la technologie RFID a été installé pour superviser les passages...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : statut auto-entrepreneur ou fraude fiscale ?

Les auto-entrepreneurs, statut lancé en 2015, sont peu nombreux à déclarer leurs chiffres d’affaires à la Direction des impôts. Une situation qui préoccupe les patrons marocains et à laquelle pourrait remédier le Projet de loi de finance (PLF) 2023.

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Tournages de films étrangers au Maroc : vers un record cette année

Le secteur cinématographique marocain reprend de plus belle depuis la levée des restrictions sanitaires. Selon le secrétaire général du Centre cinématographique marocain (CCM), Khalid Saidi, les tournages étrangers ont généré un chiffre d’affaires de 2...

Autoroutes du Maroc : nette progression des recettes au premier semestre

À fin juin 2022, Autoroutes du Maroc (ADM) ont affiché près de 2 milliards de dirhams de chiffre d’affaires, soit une progression de 10 % par rapport à la même période en 2019, selon les indicateurs trimestriels.

Le nombre de MRE en hausse de 10% à Tanger Med

Le flux de MRE accueillis au port de Tanger Med, dans le cadre de l’opération Marhaba a augmenté cette année de 10 % par rapport à l’édition de 2019. Jusqu’au 1ᵉʳ août dernier, environ 530 436 passagers et 136 263 véhicules ont transité par ce port.

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

Tournages de films au Maroc : chiffre d’affaires record pour le CCM en 2022

Très sollicité pour les tournages étrangers, le Maroc devrait renouer avec les bénéfices cette année. De nombreuses productions annulées en raison de la crise sanitaire et des mesures restrictives, sont de retour, selon le centre cinématographique...