Tarek, tué pour un téléphone à Paris ?

10 juillet 2024 - 08h00 - France - Ecrit par : S.A

Les enquêteurs du deuxième district de police judiciaire mènent des investigations pour élucider l’assassinat de Tarek, un homme de la trentaine d’années qui a succombé à ses blessures après avoir été poignardé en terrasse, rue d’Avron à Paris (XXe) par un individu qu’il a accusé d’avoir volé son téléphone.

Tué pour un téléphone ? Dimanche, une attaque au couteau s’est soldée par la mort de Tarek, Tunisien d’une trentaine d’années, un client du « Zinc 62 », petit bar-restaurant de la rue d’Avron, à Paris (XXe). Selon le patron de l’établissement, vers 21h45, « une altercation » aurait éclaté avec un homme que Tarek, attablé en terrasse pour boire un thé, accusait d’avoir dérobé son téléphone, rapporte Le Parisien. « Tarek proteste en lui disant des noms d’oiseau, des injures », se remémore-t-il. Le voleur présumé aurait quitté le restaurant, avant de revenir « dix minutes plus tard avec un couteau ». « Il aurait alors poignardé sa victime au thorax, puis serait reparti à vélo », rapporte Le Parisien. Tarek réussit à se lever de sa chaise, fait quelques pas en direction du comptoir, avant de s’écrouler dans la salle. Appelés, les secours se rendent sur le lieu de l’altercation, mais le blessé est en arrêt cardio-respiratoire. Transporté avec son pronostic vital engagé, sous escorte motorisée, à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière, à Paris (XIIIe), le trentenaire succombe à ses blessures. Après son décès, le parquet de Paris a ouvert une enquête de flagrance pour « assassinat » confiée aux enquêteurs du 2ᵉ district de police judiciaire (DPJ).

À lire :Tanger : tué pour une bière

« C’est la désolation. Une vie humaine enlevée comme ça, pour rien », déplore le patron de « Zinc 62 » qui accueille Tarek « au moins une fois par semaine ». « La mort est à chaque coin de rue », se désespère cet homme qui tient cet établissement « depuis trente-huit ans ». Les habitués du bar sont eux aussi sous le choc. « Il était gentil et travailleur, quelqu’un de correct. Il était climatiseur. Il était grand et beau gosse, mais il n’était pas encore marié, il n’avait pas d’enfant. Ça fait mal au cœur », regrette un client. « Il n’arrêtait pas de me dire : Je vais bientôt aller voir ma mère en Tunisie », se désole une cliente.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Enquête - Paris - Homicide - Vol

Aller plus loin

Un trafiquant de drogue d’origine marocaine tué à Cancun ?

Un trafiquant de drogue qui aurait des origines marocaines lié aux Hells Angels, l’organisation criminelle la plus puissante au Québec, qui contrôle 85 à 90 % du territoire...

Tiznit : tué à coups de tournevis

Un étudiant, âgé d’une vingtaine d’années, a succombé à une profonde blessure à la tête, après avoir été agressé par l’un de ses camarades à Tafraout. L’agresseur présumé a été...

Tanger : tué pour une bière

Un homme a été condamné à une lourde peine de prison après avoir tué un autre individu pour une bière à Tanger.

Romans-sur-Isère : un adolescent marocain poignardé à mort, quatre personnes écrouées

Un adolescent marocain de 15 ans a été poignardé à mort dans le quartier de la Monnaie, à Romans-sur-Isère cette semaine. L’enquête ouverte pour mort requalifiée en meurtre avec...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).