Témara : l’espace public "débarrassé du wahhabisme"

20 mai 2020 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La réaction des autorités était vivement attendue après le changement de noms, par l’actuel maire PJD, de plusieurs rues à Temara. Mouh Rejdali avait en effet choisi des noms de prédicateurs et cheikhs wahhabites pour baptiser des rues.

Lors de la réunion du conseil de la ville de Témara, le maire a présenté des prédicateurs et cheikhs du wahhabisme tels que Khalid Assoltan, Hamad Adahlouss, Ahmed Anakib ou encore Khalid Saoud Lhalibi comme des compagnons du prophète, rapporte Assabah. Selon la même source, il s’agit d’une véritable "mascarade" qui tend à ruiner les réformes religieuses entreprises au Maroc.

Ce projet, qui aurait démarré en 2003, à l’initiative du président de la commune urbaine de Témara, Mouh Rejdali, membre du Parti de la justice et du développement (PJD), a suscité des réactions de la population de la ville qui a dénoncé et condamné cette initiative sur les réseaux sociaux.

Dans la foulée, les autorités compétentes ont lancé une vaste opération de "désinfection" de l’espace public. Ainsi, toutes les plaques sur lesquelles sont inscrites les appellations "douteuses" ont été purement et simplement retirées lors de cette opération. 

Sujets associés : Religion - Témara - Islam - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Religion

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire les dates de début et de la fin du mois de ramadan 2022.

Les mosquées en France au secours des plus démunis

La mosquée d’Evry-Courcouronnes distribue plus d’une centaine de repas chaque soir aux fidèles les plus démunis pendant ce mois de ramadan particulier en raison de la crise sanitaire liée au covid-19.

Gérald Darmanin veut écarter de nouvelles associations musulmanes

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin a appelé les préfets à écarter trois fédérations à savoir le Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF), la Confédération islamique Milli Görus (CIMG), et l’association Foi & Pratique des « assises...

Des dizaines de mosquées dans le viseur des autorités françaises

En France, 89 mosquées soupçonnées de «  séparatisme  » feront l’objet d’un contrôle après l’entrée en vigueur de la loi «  confortant le respect des principes de la République  » qui prévoit un élargissement des motifs de fermeture des lieux de culte. Cette annonce...

Maroc : comment se passe l’enterrement des personnes mortes du coronavirus ? (vidéo)

La mise en terre des personnes décédées du covid-19 suit une procédure spéciale, et très stricte à cause de l’épidémie du coronavirus. Voici un exemple à Tanger.

Témara

Fatiha en prison, fin de l’umpunité pour les vidéos « rutini al yawmi » ?

La blogueuse Fatiha « ma routine quotidienne » et son mari ont été arrêtés et placés en «  détention provisoire  » pour atteinte à la morale et à la pudeur. Ils comparaitront le mercredi 12 octobre devant le tribunal de première instance de...

Deux ans de prison ferme pour un couple de Youtubeurs marocains

Poursuivis par le tribunal de première instance de Témara, pour atteinte à la pudeur, la youtubeuse Fatiha et son mari ont été finalement condamnés, mercredi, à deux ans de prison ferme.

600 appartements démolis à Temara

Les autorités de Témara viennent d’ordonner la démolition de 34 immeubles comportant 600 appartements pour non-conformité.

Descente de police à Temara, 35 personnes arrêtées

Des médecins, des fonctionnaires et des entrepreneurs ont été arrêtés mercredi 28 avril par des agents de la gendarmerie de la commune Mers El Khair à Temara, alors qu’ils jouaient une partie de football après la rupture du jeûne, en violation du couvre-feu...

Maroc : il se marie avec 4 femmes et les escroque

Un gardien de nuit d’un quartier de Temara s’est marié avec quatre femmes en présentant de faux documents et en se faisant passer pour un responsable de la police. Le mis en cause arrêté par la police judiciaire de Temara, est allé jusqu’à se marier avec...

Islam

Toulouse : L’imam Mohamed Tataiat condamné en appel pour un prêche antisémite

La Cour d’appel de Toulouse vient de condamner l’imam d’Empalot Mohamed Tataiat pour un prêche antisémite. Il avait été condamné en première instance en 2017 mais relaxé par le tribunal correctionnel de Toulouse le 14 septembre...

L’Exécutif des Musulmans de Belgique dénonce une cabale contre ses dirigeants

L’Exécutif des Musulmans de Belgique est remonté contre la presse locale. L’institution réfute également les « accusations infondées » du Ministre de la Justice sur son rapport d’évaluation, relayées par la presse. Cette dernière aurait fait des commentaires...

Un nouveau ramadan sous restrictions sanitaires

Tout comme l’année dernière, les musulmans s’apprêtent à passer le mois de ramadan sous restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19. Ces restrictions sont plus strictes dans certains pays, mais allégées dans d’autres pays en raison de leur...

Mosquée Averroès : Montpellier fait échec au projet d’achat du Maroc

La mosquée d’Averroès de Montpellier ne deviendra pas la propriété du Maroc. C’est ce que vient de décider l’association propriétaire du lieu du culte pour tenter de mettre fin à plusieurs semaines de...

Pour qui ont voté les musulmans de France ?

Nagib Azergui, président-fondateur de l’Union des démocrates musulmans français (UDMF), s’est exprimé sur le premier tour de la présidentielle en France. Il révèle pour qui les musulmans de France ont voté et les invite à « changer de logiciel afin de ne plus...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Le Maroc interdit la diffusion de matchs de football dans les cafés

Les cafés du Royaume ont reçu l’ordre de ne diffuser aucun match de la Botola. Par cette décision, les autorités veulent éviter les cas de contamination que pourraient engendrer les foules qui s’agglutinent dans ces lieux pour vivre l’ambiance de ces...

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla est prolongée

Les frontières de Sebta et Melilla resteront fermées jusqu’au 30 novembre prochain comme c’est le cas depuis le 13 mars 2020.

Manifestation à Kénitra après la décision d’un reconfinement

Les nouvelles restrictions des autorités dans le cadre de la lutte contre le coronavirus ont poussé les habitants de Kénitra à bout. C’est la raison d’une manifestation dans les rues de la ville dimanche...

Immobilier au Maroc : les chantiers "fleurissent", malgré le Covid-19

Le secteur immobilier au Maroc n’a pas été épargné par la crise sanitaire. Cependant, malgré les impacts de la crise du Covid-19, ce secteur renaît de ses cendres avec un marché immobilier qui retrouve du...

Maroc : les échéances de l’amnistie fiscale s’achèvent bientôt

En vue d’atténuer les conséquences de la crise sanitaire sur la loi des finances 2020, et du coup, renforcer la relation de confiance entre l’administration marocaine et le contribuable, plusieurs mesures ont été mises en place en guise d’amnistie...