Des enfants de personnalités arrêtés à Tétouan pour violation de l’état d’urgence

14 juillet 2021 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

À Tétouan, les hauts responsables de la région attachent du prix à l’application de la loi sur les violations de l’état d’urgence sanitaire. Plusieurs fils de personnalités subissent la rigueur de la loi. Ceux-ci ont été déférés devant le parquet général.

La loi sur les violations de l’état d’urgence s’impose à tous. À Tétouan, plusieurs fils de personnalités influentes de la région sont visés par des enquêtes judiciaires menées sous la supervision du parquet général, rapporte Al Akhbar. Ils ont été présentés devant la justice pour violation du couvre-feu nocturne. Parmi eux, le fils d’une personnalité célèbre dans le Nord. Celui-ci a été déféré devant le parquet général compétent près du tribunal de première instance de Tétouan, font savoir des sources proches de la police.

À lire : Maroc : un élu condamné pour incitation à la violation du couvre-feu

Le jeune homme sera poursuivi pour violation du couvre-feu et outrage à agent. Il récuse la seconde accusation et précise qu’il avait expliqué à l’agent de police qu’il n’avait pas assez d’argent sur lui pour s’acquitter de l’amende à payer.

Sujets associés : Tétouan - Etat d’urgence au Maroc

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Violation de l’état d’urgence : 16 personnes arrêtées à Salé

Ayant commis des violations des mesures de sécurité édictées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, 16 personnes dont 11 mineurs ont été placées en garde à vue, dimanche, à...

Rabat : des interpellations pour violation de l’état d’urgence sanitaire

Les éléments de la préfecture de police de Rabat ont procédé, mercredi matin, à l’arrestation de quatorze personnes résidant au quartier Takaddoum à Rabat. Il leur est reproché la...

Les autorités font fermer un hôtel à Marrakech

À Marrakech, les autorités locales ont procédé à la fermeture d’un hôtel pour violation des mesures sanitaires édictées afin de freiner la propagation du Covid-19 dans le royaume. Il...

Maroc : le fils d’un député écope de 4 mois de prison pour homicide involontaire

Le tribunal de première instance de Fès a condamné le fils d’un député à quatre mois de prison pour homicide involontaire et délit de fuite. Il a provoqué un accident de la...

Nous vous recommandons

Tétouan

Le procès de Mounir Kiouh, présumé tueur de Théa, à nouveau reporté

La chambre criminelle de Tétouan a décidé jeudi de reporter à nouveau le procès en appel de Mounir Kiouh, un Marocain résidant à l’étranger (MRE) poursuivi pour l’assassinat de Théa Gramtine, un bébé de 2 ans, décédé le 10 novembre 2005 en milieu hospitalier...

Des Espagnols incarcérés à Tétouan dénoncent les mauvais traitements

Salvador Guerrero, un Espagnol de 50  ans, incarcéré à la prison de Tétouan 2 au Maroc depuis 17  mois, dénonce les mauvaises conditions de détention et les mauvais traitements dont il se dit victime.

Une boisson frelatée tue quatre jeunes à Tétouan

Suite à la consommation d’une boisson composée de diluant pour peinture, quatre jeunes sont décédés. C’est le nouveau drame qui vient de frapper la ville de Tétouan.

Le Maroc cherche à « étouffer » Ceuta

Le Maroc s’apprête à lancer d’ici avril 2022 la zone commerciale située à Tétouan, non loin de Ceuta, et développée par Tanger Med Zones, filiale du groupe Tanger Med.

Drogue : un homme d’affaires recherché par la police de Tétouan

Un homme d’affaires soupçonné d’être impliqué dans une affaire de trafic de drogue est activement recherché par la police de Tétouan. Un mandat d’arrêt a été délivré à son encore par le parquet.

Etat d’urgence au Maroc

Couvre-feu durant le Ramadan : le gouvernement marocain s’explique au Parlement

Le chef du gouvernement marocain était lundi devant le parlement pour expliquer les raisons pour lesquelles, un couvre-feu nocturne, a été imposé durant tout le mois du ramadan. Saâd-Eddine El Othmani a déclaré qu’il s’agit du moyen approprié pour préserver...

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Au Maroc, le couvre-feu passe à 21h

Le gouvernement vient d’annoncer une série de mesures sanitaires restrictives, notamment un couvre-feu national de 21h à 5h, une interdiction de sortie ou d’entrée depuis Casablanca, Marrakech et Agadir. Ces mesures qui vont entrer en vigueur mardi 3 août...

Le spectre d’un prochain reconfinement guette Casablanca

La ville de Casablanca pourrait être confinée à nouveau dans les prochaines semaines. L’accélération des nouvelles contaminations avec des services de réanimation déjà très débordés plaident en faveur de cette prochaine...

Maroc : les violences envers les femmes ont explosé durant le confinement

Les violences basées sur le genre ont augmenté de 31,6% durant les périodes de confinement et d’urgence sanitaire par rapport à la même période de l’année 2019.