Les autorités font fermer un hôtel à Marrakech

31 juillet 2021 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

À Marrakech, les autorités locales ont procédé à la fermeture d’un hôtel pour violation des mesures sanitaires édictées afin de freiner la propagation du Covid-19 dans le royaume. Il est reproché à l’établissement hôtelier d’avoir organisé une pool-party, le 29 juillet 2021.

Suite à la diffusion sur plusieurs sites électroniques et réseaux sociaux de photos documentant le déroulement d’une fête musicale au sein d’un établissement hôtelier relevant du ressort territorial de la préfecture de la province d’Al Haouz, les services préfectoraux ont entamé des investigations à ce sujet, en coordination avec leurs homologues de la préfecture d’Al Haouz et de la gendarmerie royale, fait savoir la région Marrakech-Safi dans un communiqué.

À lire : Des restaurants transformés en boites de nuit à Marrakech

Dans ce cadre, une commission mixte s’est rendue vendredi à l’établissement concerné pour mener une enquête administrative, qui a révélé que l’unité hôtelière a organisé une activité de divertissement, le 29 juillet 2021, dans l’espace de la piscine principale de la structure, et ce, en violation flagrante des mesures annoncées par les autorités publiques dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire pour faire face à la propagation du coronavirus, précise la même source.

Par conséquent, une décision administrative a été prise pour fermer l’établissement en question. De même, la gendarmerie royale a diligenté une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent, en vue d’établir les effets juridiques et d’appliquer les dispositions contenues dans le décret-loi n°2.20.292 édictant des dispositions relatives à l’état d’urgence sanitaire et aux procédures de sa déclaration.

Sujets associés : Marrakech - Hôtellerie - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Des enfants de personnalités arrêtés à Tétouan pour violation de l’état d’urgence

À Tétouan, les hauts responsables de la région attachent du prix à l’application de la loi sur les violations de l’état d’urgence sanitaire. Plusieurs fils de personnalités...

Marrakech se meurt sans l’évènementiel

Marrakech continue d’affronter une crise sans précédent. Privée d’évènements internationaux à cause des restrictions sanitaires, la ville étouffe. Après une saison estivale...

Suspension des activités de Sangho, voyagiste spécialiste du Maroc

Sans garantie financière depuis le 31 janvier 2022, le voyagiste Sanghol, spécialiste de la Tunisie et du Maroc, a dû suspendre ses activités.

Maroc : un élu condamné pour incitation à la violation du couvre-feu

Mekki El Hannoudi, maire de Louta a écopé de deux mois de prison avec sursis pour avoir appelé ses administrés à violer le couvre-feu nocturne imposé pendant le ramadan pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Accor ouvre de nouveaux hôtels au Maroc

La co-organisation du Mondial 2030 par le Maroc, l’Espagne et le Portugal aiguise les appétits du groupe hôtelier français Accor qui prévoit d’élargir son offre au royaume.

Soufiane Hamaini veut construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla

L’ex-champion du monde de Kitesurf, Soufiane Hamaini, projette de construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla. Dénommé Waimae Bay (du nom d’une célèbre plage de surf à Tahiti), ce complexe devrait être inauguré en 2023.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.