Marrakech se meurt sans l’évènementiel

26 septembre 2021 - 14h40 - Ecrit par : A.T

Marrakech continue d’affronter une crise sans précédent. Privée d’évènements internationaux à cause des restrictions sanitaires, la ville étouffe. Après une saison estivale catastrophique et l’hiver qui s’annonce à grands pas, les professionnels inquiets, élèvent la voix pour exiger une vraie relance du tourisme d’affaires.

Festivals, congrès professionnels, rencontres sportives et salons, etc., l’un après l’autre, la cité ocre perd ses événements au profit d’autres destinations. Les opérateurs locaux pointent du doigt le manque de volonté des autorités qui visiblement n’ont élaboré aucun plan de relance pour le tourisme d’affaires.

Les professionnels rencontrés par L’Economiste, évoquent une situation désastreuse à quelques jours de la saison hivernale, alors même que l’été n’a rien donné. Malheureusement, aucun signal de la part des institutions organisatrices n’est observé jusqu’à maintenant, déplorent-ils. Tout ceci, malgré les sacrifices des populations à observer les mesures sanitaires drastiques imposées par le gouvernement.

Le journal rappelle que pendant longtemps l’événementiel a permis à la ville de maintenir sa croissance et d’offrir de l’animation. Il cite en exemple la centaine d’événements nationaux et internationaux dont des congrès professionnels, rencontres sportives, festivals et salons générant une bonne partie des nuitées.

A lire : Le festival de Marrakech annulé

« Un événement de cette taille a besoin de date précise et d’organisation en amont pour identifier les lieux, les hôtels… », a déclaré un voyagiste de la place. Plus que la pandémie, c’est l’interdiction des rassemblements qui affecte le secteur du tourisme, se désole-t-il.

S’agissant du Covid-19, le journal fait savoir qu’avec la réussite de la vaccination et la situation épidémiologique qui améliore chaque semaine, les autorités devraient permettre la reprise de l’évènementiel, car avance-t-il, en Europe ou en Turquie, dans les pays du golfe, la reprise est en marche avec la programmation de tous les salons professionnels et rencontres culturelles avec des conditions dont le pass sanitaire.

Tags : Marrakech - Tourisme - Chiffre d’affaires - Chômage - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Forte baisse du nombre de passagers à l’aéroport de Marrakech

Le trafic de passagers à l’aéroport de Marrakech a enregistré une baisse de 92%,82 au 1ᵉʳ semestre de l’année 2021, par rapport à la même période de l’année...

Marrakech : vers une cessation totale d’activités des hôtels

La majorité des hôtels à Marrakech risquent de fermer leurs portes face à la prorogation de la fermeture des frontières. En tout, 140 établissements hôteliers ont déjà cessé leurs...

Les autorités font fermer un hôtel à Marrakech

À Marrakech, les autorités locales ont procédé à la fermeture d’un hôtel pour violation des mesures sanitaires édictées afin de freiner la propagation du Covid-19 dans le royaume. Il...

Reprise timide de l’activité touristique à Marrakech

L’activité touristique reprend progressivement à Marrakech, après des mois de cessation du fait de la crise sanitaire. La ville accueille de plus en plus de touristes depuis la...

Nous vous recommandons

Abdelmadjid Tebboune répond au roi Mohammed VI

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune attend la réaction du Maroc après que l’Algérie a rappelé son ambassadeur pour consultation. Une décision qui faisait suite au soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du royaume auprès des Nations Unies, au «...

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla est prolongée

Les frontières de Sebta et Melilla resteront fermées jusqu’au 30 novembre prochain comme c’est le cas depuis le 13 mars 2020.

Besançon : menacé d’expulsion, un Marocain retrouve enfin le sourire

Ahmed, un Marocain menacé d’expulsion et Florence, une Française avec qui il s’est marié en janvier 2020 ont enfin retrouvé le sourire après une grève de la faim entamée le 20 septembre pour obtenir un rendez-vous avec la Préfecture du...

Un groupe égyptien investit 500 millions de dollars à Agadir

Le groupe égyptien Porto spécialisé dans l’immobilier commercial en Afrique a annoncé un important investissement de plus de 4,5 MMDH à Agadir. Le démarrage du projet est prévu pour 2022.

Voici combien vont toucher les ministres du gouvernement El Othmani

Saâdeddine El Othmani, chef du gouvernement sortant, les ministres et les secrétaires d’État percevront une indemnité de départ mais aussi une pension de retraite.

Maroc : Predator Oil & Gas annonce une bonne nouvelle

La société britannique Predator Oil & Gas a publié les résultats du rapport technique de SLR Consulting qui a réévalué les installations onshore de Predator à Guercif. Elle annonce une bonne nouvelle.

Sahara : « Le Maroc veut faire plier l’Espagne »

La crise entre l’Espagne et le Maroc n’est pas près de connaître son épilogue, du moins pas tant que l’Espagne ne reconnaîtra pas la marocanité du Sahara, assure un journaliste espagnol.

L’Algérie entend faire payer au Maroc « l’assassinat » de trois camionneurs

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé mercredi, lors de la conférence des ambassadeurs et consuls d’Algérie, que son pays ne saurait rester sans réagir face à «  l’assassinat  » de trois de ses ressortissants par l’armée...

Le Maroc veut renforcer la sécurité des avions dans les aéroports

Le gouvernement marocain a décidé d’assainir l’environnement des aéroports en vue d’assurer la sécurité des avions lors des phases d’approche et de décollage.

Malaga : des homosexuels marocains agressés parce qu’ils faisaient « honte »

Trois jeunes d’origine marocaine (deux de 19 ans et un de 20 ans), ont violemment agressé en août et en septembre derniers à Malaga, deux couples d’homosexuels marocains. Ils ont été placés en détention en tant qu’auteurs présumés de crimes...