Recherche

TGV Marrakech-Agadir : un symbole d’une dynamique économique

© Copyright : DR

22 novembre 2019 - 18h10 - Economie

La nouvelle Ligne à Grande vitesse (LGV) reliant Marrakech à Agadir devra être perçue comme le socle du nouveau système de développement que le roi Mohammed VI travaille à imprimer au Maroc.

Ce projet royal se présente comme un véritable symbole de croissance économique qui attire les regards et appelle à nourrir beaucoup d’espoir.

Selon le quotidien Al Massae, si tous les plans quinquennaux initiés par le Maroc ont globalement échoué, c’est parce qu’ils ne tiennent pas compte de l’importance du déploiement continu de la "vision ferroviaire".

Pour le média, le rôle de la locomotive dans l’économie se résume en trois mots : vitesse, efficacité et vision d’avenir. L’exemple le plus illustratif en est l’introduction de la LGV Tanger-Casablanca qui a impulsé une grande dynamique socio-économique en un temps record, générant d’énormes investissements. Par ailleurs, le développement que connaît l’axe Tanger-Kénitra-Casablanca témoigne des retombées de la vision royale sur d’autres régions, de sorte à favoriser une dynamique économique.

Si les autoroutes ont fortement contribué à appuyer l’éveil économique régional, la “LGV Marrakech-Agadir, point de départ d’une extension continue vers le sud, constituera le levier avec lequel le Maroc mettra définitivement fin aux inégalités entre ses différentes régions”, renchérit le quotidien.

Dans cette dynamique, l’État, selon le journal, ne doit reculer devant rien, pour atteindre cet idéal dont rêvent les Marocains, à savoir passer à la vitesse grand “V”.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact