Tomate : le Maroc, 2ᵉ fournisseur de l’UE devant l’Espagne

1er mars 2023 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Maroc est devenu en 2022 le deuxième plus grand fournisseur de tomate sur le marché européen, devant l’Espagne. Le royaume a augmenté ses exportations de tomate de 71,33 % au cours des dix dernières années pendant que les Pays-Bas et l’Espagne les ont réduites respectivement de 25,22 % et de 28,42 %.

Pour la première fois de l’histoire, le Maroc a supplanté l’Espagne en matière d’exportation de tomate sur le marché de l’Union européenne (UE) en 2022, selon le rapport réalisé par Hortoinfo sur la base des données statistiques d’Euroestacom (Icex-Eurostat). Au cours des dix dernières années, les Pays-Bas ont exporté le plus de tomates sur le marché européen, soit 861,18 millions de kilos en 2013, suivis de près par l’Espagne avec 717,86 millions de kilos. De son côté, le Maroc a réduit l’écart avec l’Espagne, jusqu’à l’évincer de la deuxième place et se rapprocher des chiffres des Pays-Bas.

À lire : Tomates : le Maroc, troisième fournisseur de l’UE, talonne l’Espagne

En 2022, les Pays-Bas sont restés le premier fournisseur de tomates au marché de l’UE, avec un volume de 644,01 millions de kilos, soit 217,17 millions de kilos de moins qu’en 2013 (−25,22 %), pour une valeur d’1,28 milliard d’euros (1,99 euro / kilo), contre 1,06 milliard d’euros en 2013 (1,23 euro / kilo). Le Maroc arrive en deuxième position avec 558,27 millions de kilos de tomate vendues (+71,33 %) contre 232,42 millions de kilos en 2013. L’Espagne, elle, est passée à la troisième, avec un volume de 513,84 millions de kilos, soit 204,02 millions de kilos de moins qu’en 2013 (−28,42 %).

À lire : Tomate : le Maroc pourrait à terme dépasser les Pays-Bas

Malgré cette baisse en termes de volume de tomates, la valeur des tomates espagnoles a augmenté de 126,31 millions d’euros par rapport à 2013 (+15,57 %), passant de 811,36 millions d’euros (1,13 euro / kilo) à 937,67 millions d’euros (1,82 euro / kilo). La France occupe la quatrième position avec 212,59 millions de kilos, soit 391,84 millions d’euros de moins qu’en 2013 (1,84 euro / kilo), suivie de la Turquie avec un volume de 187,12 millions de kilos, soit 220,17 millions d’euros de moins qu’en 2013 (1,18 euro / kilo).

Sujets associés : France - Espagne - Union européenne - Pays-Bas - Exportations - Turquie

Aller plus loin

Les producteurs espagnols dénoncent l’importation « incontrôlée » de tomates marocaines

La Fédération espagnole des associations de producteurs-exportateurs de fruits et légumes (Fepex) a dénoncé mardi « l’importation incontrôlée » de tomates marocaines, laquelle...

Les fruits et légumes marocains très prisés dans les supermarchés européens

Alors qu’il continue de développer et moderniser son secteur agricole et agroalimentaire, le Maroc a progressivement conquis le marché européen, devenant aujourd’hui le...

Le Maroc contraint de restreindre ses exportations de tomates

Le Maroc se voit contraint de restreindre ses exportations de tomates en raison des prix intérieurs élevés. Les tomates cerise ne sont pas concernées par les restrictions.

Exportations mondiales de tomate : le Maroc pourrait dépasser l’Espagne cette année

Le Maroc a augmenté ses exportations mondiales de tomates de 41,84 % au cours des dix dernières années, tandis que celles de l’Espagne ont été réduites du même pourcentage....

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc profite grandement de la forte augmentation des ventes de phosphate

À fin août dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont fortement augmenté, atteignant 7,89 milliards de dirhams (MMDH), soit une progression de 67,7% par rapport à un an auparavant.

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de ramadan. Ces mesures comprennent la restriction de l’exportation de ces produits,...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Les exportations marocaines dopées par le phosphate

Le premier semestre de 2022 a été témoin d’un essor des exportations marocaines de phosphates et dérivés.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.