Tomate : le Maroc pourrait à terme dépasser les Pays-Bas

7 novembre 2022 - 22h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Environ 20 % des producteurs néerlandais de tomate ont arrêté de travailler en hiver en raison de la crise énergétique provoquée par la guerre en Ukraine. Une situation qui pourrait profiter au Maroc.

Le Maroc, qui a maintenu une production de tomates stable au cours de la dernière décennie, pourrait profiter de cette baisse de la production néerlandaise. Alors que les exportations de tomate néerlandaise ont chuté de moitié au premier trimestre 2022, celles du Maroc dans l’UE pourraient augmenter de 16 % au premier semestre 2022, après une hausse de 9 % (475 millions de kilos en 2021), selon les données d’Eurostat.

À lire : En Europe, la tomate marocaine bouscule l’Espagne et les Pays-Bas

Le Maroc a maintenu une production de tomate stable de 1,4 million de tonne depuis 2010. Selon les dernières données de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la France est le premier acheteur de tomates marocaines, avec une part de 56,2 %. Elle est suivie du Royaume-Uni (11 %) et de l’Espagne (8,3 %). En 2020, le Maroc était le quatrième exportateur de tomates avec 852 millions de dollars, derrière les Pays-Bas qui occupaient la deuxième place avec 1,82 milliard de dollars.

À lire : La chute annoncée de la production agricole de l’UE pourrait profiter au Maroc

Mais depuis deux ans, les Pays-Bas ont commencé à importer davantage de tomates, principalement de l’Espagne (32,3 %) et du Maroc (15,7 %). Les importations marocaines de tomate ont augmenté rapidement, passant de 3,15 millions de kilos en 2010 à 34,4 millions de kilos en 2020 et 37,3 millions de kilos en 2021, selon les données de l’Office central des statistiques (OCE). Le royaume concurrence sérieusement l’Espagne qui a fourni quelque 120 millions de kilos de tomates fraîches aux Pays-Bas en 2010.

Sujets associés : Espagne - Pays-Bas - Importations - Exportations

Aller plus loin

En Europe, la tomate marocaine bouscule l’Espagne et les Pays-Bas

Une tomate sur cinq consommée en Europe est d’origine marocaine, plaçant ainsi le royaume devant l’Espagne et les Pays-Bas, les deux grands pourvoyeurs de tomates du marché de...

La hausse des prix des légumes force le Maroc à réduire ses exportations

Le Maroc interdit jusqu’à nouvel ordre les exportations de tomate, d’oignon et de pomme de terre vers l’Afrique de l’Ouest, principal marché africain pour les produits...

Tomates : le Maroc, troisième fournisseur de l’UE, talonne l’Espagne

Le Maroc devient le troisième fournisseur de tomates pour les États membres de l’Union européenne. Ses exportations sont en passe d’égaler celles de l’Espagne.

Comment expliquer la flambée des prix de la tomate au Maroc ?

Hausse des prix, production, exportation, régulation du marché. Au Maroc, d’énormes défis s’imposent à la filière tomate.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Maroc : boom des exportations automobiles à fin novembre 2023

Les exportations de voitures ont augmenté de 30,2 % à fin novembre 2023 par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant plus de 130,64 milliards de dirhams (MMDH).

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Maroc : record des exportations automobiles

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin septembre dernier, les exportations se sont établies à 77,68 milliards de dirhams, soit leur plus haut niveau durant la même période des cinq dernières années.

Au Maroc, la pénurie fait chuter les ventes de voitures

Au Maroc, les ventes de voitures ont chuté à fin août en raison notamment du manque de disponibilité des modèles.