La tomate marocaine pour sauver la pénurie en Europe ?

10 septembre 2021 - 14h20 - France - Ecrit par : A.T

Cette année, la production de tomate en Europe est catastrophique. Une situation qui pourrait profiter à la tomate marocaine, dont l’importation est soumise à des quotas imposés par Bruxelles.

Face à la pénurie de tomates dans la plupart des pays européens, entrainée par les conditions météo défavorables, les tomates marocaines semblent être la seule alternative pour répondre à la demande grandissante.

En France, en Belgique comme aux Pays-Bas, grands pays producteurs de tomates, on enregistre une offre réduite et une demande accrue, ce qui explique la hausse des prix, fait savoir RFI dans une chronique.

Une situation qui fait craindre à Laurent Berger, président de l’Association des producteurs de tomates et concombres, un recours à la tomate marocaine.

A lire : En Europe, la tomate marocaine bouscule l’Espagne et les Pays-Bas

Pour rappel, Bruxelles a protégé les producteurs européens, en imposant des quotas à l’importation des fruits et légumes venus du Maroc. Suite au Brexit, plusieurs organisations professionnelles européennes ont demandé cet été à Bruxelles une révision de l’accord et une baisse des quotas des importations de tomates marocaines.

Sujets associés : France - Union européenne - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

En Europe, la tomate marocaine bouscule l’Espagne et les Pays-Bas

Une tomate sur cinq consommée en Europe est d’origine marocaine, plaçant ainsi le royaume devant l’Espagne et les Pays-Bas, les deux grands pourvoyeurs de tomates du marché de...

Le Maroc accusé de fraude à l’exportation de tomates produites au Sahara

Dans une question écrite à la Commission européenne, l’eurodéputé Jordi Cañas a dénoncé la présumée fraude à l’exportation de tomates produites au Sahara avec des emballages...

Chute des exportations marocaines de tomates vers la Russie

Le Maroc a vu ses exportations de tomates vers la Russie s’effondrer ces quatre dernières années, atteignant moins de 36  000 tonnes en 2020. Un chiffre trois fois moins que...

Les Français vont-ils se ruer sur la tomate marocaine ?

Les Français pourraient préférer la tomate marocaine aux tomates produites en France, au cas où le prix de celles-ci augmenterait fortement. Une éventualité qui tend à se...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Maroc : la pastèque sacrifiée pour préserver l’eau ?

Des associations locales de la province d’Al Haouz ont sollicité Rachid Benchikhi, le gouverneur de la province, pour qu’il interdise la culture de pastèques et de melons.