Tanger Med menace les ports européens

13 novembre 2023 - 16h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Le Forum maritime de Malte se dit préoccupé par le « risque imminent » que les grandes compagnies maritimes se retirent de Malte en raison d’une taxe environnementale qui sera introduite dans les pays de l’Union européenne à partir de l’année prochaine. Dans une interview avec The Malta Independent, Kevin J. Borg, PDG de MMF a déclaré qu’il existe un « scénario probable » dans lequel Malte perdrait son rôle de plaque tournante du transbordement, les compagnies maritimes choisissant des ports d’escale en dehors de l’UE où aucune taxe de ce type n’est pas payée. S’il dit reconnaître les objectifs louables en matière de climat et d’environnement qui sous-tendent le système d’échange de quotas d’émission de l’UE (ETS), il souligne toutefois que les défauts actuels du mécanisme de mise en œuvre pourraient involontairement le rendre incompatible avec les principes et les objectifs fondamentaux de l’Europe en faveur de la neutralité carbone.

À lire : Taxe carbone : Le tournant vert européen ouvre la voie à Tanger Med

Premier marché du carbone important, l’EU ETS constitue un élément fondamental de la stratégie de l’UE pour lutter contre le changement climatique, servant d’instrument essentiel pour réduire efficacement les émissions à gaz à effet de serre. La directive EU ETS sur le transport maritime implique que les navires doivent restituer les EUA (Emission Unit Allowances) pour compenser le carbone qu’ils génèrent lorsqu’ils naviguent. « Mais en l’absence d’une mesure applicable à l’échelle mondiale, les navires qui naviguent dans les ports de l’UE paieront des coûts plus élevés en termes d’EUA, et ceux qui parviennent à éviter les ports de l’UE pourraient éviter les dispositions (et les coûts) de la directive », a déclaré le PDG de MMF, expliquant que le différentiel de coûts entre les ports de l’UE et ceux des pays tiers pourrait s’élever à 34 millions d’euros par an, pour chaque route desservie.

À lire :Des MRE dénoncent des « fraudes » douanières à Tanger Med

«  Cela a été confirmé par les principaux transporteurs, tout en réaffirmant que le scénario de concurrence est tel que la décision d’un seul transporteur d’assumer le coût supplémentaire de l’EUA pourrait avoir des conséquences existentielles sur l’entreprise par rapport à d’autres qui décident de contourner la directive. De toute évidence, cet écart est suffisamment prohibitif pour forcer les grandes compagnies maritimes à rechercher des solutions alternatives », a déclaré Kevin J. Borg, expliquant que l’augmentation des investissements par les grandes compagnies maritimes dans les terminaux à conteneurs pour créer une capacité en EVP dans les ports situés dans les pays méditerranéens voisins non membres de l’UE comme l’Égypte et le Maroc ne laisse aucun doute sur le fait que les compagnies maritimes préparent des solutions alternatives pour contourner le régime UE ETS.

À lire :Les ports espagnols pourraient perdre des milliards d’euros au profit de Tanger Med

Selon lui, de tels investissements sont des signaux sans équivoque que les grands transporteurs sont amenés à prendre des décisions irréversibles consistant à omettre les centres de transbordement de l’UE situées en Méditerranée et à se détourner vers des ports non européens tels que East Port Said et Tanger Med, afin de contourner les coûts prohibitifs imposés par cette directive et d’utiliser plutôt des navires collecteurs pour expédier des marchandises vers l’UE.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Tanger Med

Aller plus loin

La liaison Motril-Tanger Med, une opportunités pour les hommes d’affaires marocains et espagnols

Le port de Motril (Grenade) a organisé une séance d’information à l’intention des hommes d’affaires espagnols et marocains pour leur présenter ses infrastructures et les...

Tanger Med se dote d’un ambitieux plan d’expansion

Tanger Med ambitionne de changer de dimension. Le hub logistique mondial prévoit d’investir près de 7 milliards de dirhams notamment pour l’extension de la capacité de son...

Tanger Med écrase les ports espagnols

Le port marocain de Tanger-Med, poursuit son ascension avec l’inauguration de la deuxième phase de son terminal à conteneurs automatisés, géré par APM Terminals MedPort Tangier.

Taxe carbone : Le tournant vert européen ouvre la voie à Tanger Med

La mise en place de la taxe verte européenne, ciblant les émissions polluantes des navires dans les ports du vieux continent, soulève des inquiétudes quant à l’avenir des ports...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...