Taxe carbone : Le tournant vert européen ouvre la voie à Tanger Med

3 novembre 2023 - 09h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

La mise en place de la taxe verte européenne, ciblant les émissions polluantes des navires dans les ports du vieux continent, soulève des inquiétudes quant à l’avenir des ports espagnols. Les compagnies pourraient les délaisser pour se diriger vers le Maroc.

Selon l’italo-suisse MSC, leader mondial de la navigation, cette mesure pourrait entraîner un surcoût de 300 000 euros par escale à Valence, où la compagnie assure plus de la moitié du trafic. Face à ces coûts additionnels, Francisco Lorente, président de MSC Espagne, alerte sur une possible délocalisation des escales des grandes compagnies maritimes vers des ports hors de l’UE, comme celui de Tanger Med au Maroc.

A lire : La plus grande ferme d’élimination de CO2 au monde sera au Maroc

Sans les contraintes de cette taxe, des ports tels que Tanger pourraient devenir des hubs stratégiques pour le transbordement vers l’Europe.

Cependant, l’ironie de la situation n’échappe pas à Ignacio Ballester, sous-directeur de MSC Espagne. Alors que MSC s’est dotée de navires capables de se brancher à l’électricité à Valence pour minimiser leurs émissions, des retards d’infrastructure rendent cette initiative caduque. Des retards qui pourraient coûter très cher aux ports espagnols.

Sujets associés : Valence - Environnement - Tanger Med

Aller plus loin

Le Maroc déterminé à décarboniser son industrie

Le Maroc, principal partenaire de l’UE, attache de l’importance au projet de taxe carbone aux frontières de l’Europe. Aussi, le royaume déploie-t-il d’énormes moyens pour sa...

Le Maroc, bon élève en matière de lutte contre la pollution au carbone

Le Maroc ne figure pas parmi les grands émetteurs de carbone. C’est ce qu’a indiqué l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), à travers un nouveau...

La plus grande ferme d’élimination de CO2 au monde sera au Maroc

Le Maroc va accueillir la plus grande ferme d’algues de 30 hectares visant à éliminer naturellement l’atmosphère du dioxyde de carbone (CO2). Le projet est porté par la société...

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Une belle innovation sauve des villages marocains des pénuries d’eau

Au Maroc, la mise en œuvre d’un projet novateur permet aux villages situés dans le sud-ouest du pays de s’approvisionner en eau potable. De quoi amoindrir voire mettre fin à une difficulté majeure des populations qui souffrent chaque année des pénuries...

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.

L’oasis de Skoura se meurt

Située dans la région du Haut Atlas, l’oasis de Skoura est en danger à cause des effets du changement climatique, selon des spécialistes. Elle est l’une des rares encore habitée et compte 20 000 habitants.

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

80 000 truites arc-en-ciel lâchées dans le fleuve d’Oum Er-Rbia

Dans le cadre de la valorisation et à la sauvegarde du patrimoine naturel du Maroc, quelque 80 000 truites arc-en-ciel ont été déversées dans des sources du fleuve d’Oum Er-Rbia.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.