Les ports espagnols pourraient perdre des milliards d’euros au profit de Tanger Med

25 janvier 2023 - 15h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les ports espagnols comme celui d’Algésiras craignent de perdre une bonne partie de leur trafic de marchandises à cause de la nouvelle directive de l’UE sur les marchés des droits d’émission de CO₂. Le port marocain de Tanger Med pourrait récupérer ce trafic important.

Les gestionnaires du port sont d’accord avec la transition écologique exigée par Bruxelles, mais veulent éviter de perdre le trafic de fret au profit des ports marocains qui sont exonérés de l’application des taxes et ont une main-d’œuvre moins chère, ce qui leur permet d’être plus flexibles avec leurs tarifs. C’est pourquoi la commission des ports de la Chambre de commerce espagnole a demandé lundi à l’Union européenne de reformuler la directive sur les marchés des droits d’émission dans son application au transport maritime.

Cette nouvelle taxe est entrée en vigueur le 1ᵉʳ janvier et sera progressivement mise en œuvre jusqu’en 2026. Ainsi, les navires souhaitant accoster dans les ports européens devront payer pour le carburant qu’ils consomment pendant leur voyage. Cette année, ils paieront 20 % de leur consommation et 100 % en 2026, si la mesure n’est pas revue. Selon la Chambre de commerce, l’application du règlement pourrait entraîner un « transfert d’une partie de la chaîne d’approvisionnement européenne vers des pays tiers, limitant les routes et les fréquences maritimes ».

À lire : Hausse du trafic de marchandises entre Algésiras et Tanger Med

Par exemple, le trafic d’Algésiras sera récupéré par Tanger Med qui, ces dernières années, a déjà pris le contrôle du trafic dans le détroit de Gibraltar. Les navires préféraient déjà le port marocain en raison de la distance entre les deux points d’à peine 30 km et des coûts beaucoup plus faibles. Le risque est donc grand que les compagnies maritimes se ruent davantage vers le port marocain pour éviter cette nouvelle taxe, entraînant des « milliards de pertes et détruisant des milliers d’emplois pour les ports espagnols ».

Cette taxe peut entraîner par ailleurs un transfert des flux de transport maritime vers les flux de transport terrestre. En Espagne, 60 % des exportations et 85 % des importations sont effectuées par voie maritime. Si une partie de trafic maritime vient vers le trafic terrestre, cela va générer un plus grand volume d’émissions de CO2, ce qui est contraire aux objectifs de la politique européenne. Les ports espagnols devront réduire de moitié leurs émissions de CO2 d’ici 2030.

Sujets associés : Espagne - Algésiras - Portuaire

Aller plus loin

Fermeture des frontières avec le Maroc : grosses pertes pour le port d’Algésiras

Les transitaires du port d’Algésiras dénoncent les grosses pertes subies du fait de la fermeture des frontières maritimes et terrestres avec le Maroc.

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes...

Le port Tanger-Med pulvérise les ports espagnols

Le port de Tanger-Med, port géostratégique pour le trafic de marchandises, est en pleine expansion, dépassant de loin ses concurrents les plus directs en Espagne que sont les...

Hausse du trafic de marchandises entre Algésiras et Tanger Med

Le trafic de fret entre le port d’Algésiras et le port de Tanger Med a enregistré un record d’activités au cours du mois de mai 2022, avec un total de 9,7 millions de tonnes de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

Tanger Med se dote d’un ambitieux plan d’expansion

Tanger Med ambitionne de changer de dimension. Le hub logistique mondial prévoit d’investir près de 7 milliards de dirhams notamment pour l’extension de la capacité de son terminal passagers et camions et la modernisation de sa zone d’importations.

Tanger Med : les ambitions d’APM Terminals pour le second terminal à conteneurs

APM Terminals ambitionne de faire du second terminal à conteneurs de Tanger Med 2 qu’il exploite, une infrastructure bien plus imposante en termes de capacité. C’est dans ce cadre que des équipements de manutention ont été commandés pour le...

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.