Concurrencés par le Maroc, les agriculteurs espagnols appellent à l’aide

29 mai 2023 - 08h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Alors que les exportations marocaines de tomate dans l’UE sont passées de 365 695 tonnes en 2013 à 557 225 tonnes en 2022 (701 541 tonnes y compris le Royaume-Uni), celles de l’Espagne sont en baisse constante depuis cinq ans. Une situation dénoncée par les producteurs espagnols.

Les exportations espagnoles de tomates dans l’UE n’ont cessé de baisser, malgré l’augmentation, pour la deuxième saison consécutive, de la superficie emblavée en hiver. Le directeur de la fédération des fruits et légumes (Fepex), José María Pozancos, évoque une « perte progressive de parts de marché » par l’Espagne, dénonçant une concurrence féroce du Maroc sur le marché de l’Europe occidentale et de la Turquie sur le marché de l’Europe de l’Est.

La tomate marocaine est disponible sur le marché européen tout au long de l’année en raison de ces exportations « incontrôlées » du produit en provenance du royaume qui bénéficie des avantages dans le cadre de ses accords avec l’UE. Le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne a également affecté les producteurs canariens, et profité au Maroc qui a renforcé sa coopération commerciale avec ce pays après le Brexit.

À lire : Tomates : la concurrence marocaine fait trembler les producteurs espagnols

Selon les données de la Division de statistique des Nations Unies, les exportations de tomates espagnoles vers le Royaume-Uni sont passées de 143 182 tonnes à 70 780 tonnes en février dernier. En raison des conditions météorologiques très défavorables, les îles Canaries ont réduit 30 à 40 % de leurs exportations de tomates vers le Royaume-Uni.

Dépassés par la concurrence marocaine, les exportateurs espagnols de tomate demandent à la Commission européenne « une aide extraordinaire de 10 % de la valeur de la production de tomates ». Aux îles Canaries, la situation est plus critique. « Sur les 1 086 entreprises qui exportaient des tomates au début des années 2000, il en reste six », déplore le porte-parole des exportateurs canariens.

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes...

Exportations mondiales de tomate : le Maroc pourrait dépasser l’Espagne cette année

Le Maroc a augmenté ses exportations mondiales de tomates de 41,84 % au cours des dix dernières années, tandis que celles de l’Espagne ont été réduites du même pourcentage....

Espagne : de fausses accusations sur des produits marocains

La Coordinadtion des organisations paysannes et d’élevage d’Andalousie (COAG-A), par la voix de son secrétaire général, Miguel López, a dénoncé vendredi « l’hypocrisie » de...

Tomate : le Maroc, 2ᵉ fournisseur de l’UE devant l’Espagne

Le Maroc est devenu en 2022 le deuxième plus grand fournisseur de tomate sur le marché européen, devant l’Espagne. Le royaume a augmenté ses exportations de tomate de 71,33 % au...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’amande américaine écrase la concurrence marocaine

L’amande américaine a la cote au point de dominer le marché local au détriment de l’amande marocaine. Conséquence : le Maroc peine à écouler son produit pourtant meilleur que celui qui est importé.

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de ramadan. Ces mesures comprennent la restriction de l’exportation de ces produits,...

Maroc : boom des exportations automobiles à fin novembre 2023

Les exportations de voitures ont augmenté de 30,2 % à fin novembre 2023 par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant plus de 130,64 milliards de dirhams (MMDH).

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

De belles perspectives pour la production marocaine d’huile d’olive

La Commission européenne est optimiste pour la production marocaine d’huile d’olive, avec une forte augmentation cette année.

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».