Les fruits et légumes marocains très prisés dans les supermarchés européens

16 mai 2023 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Alors qu’il continue de développer et moderniser son secteur agricole et agroalimentaire, le Maroc a progressivement conquis le marché européen, devenant aujourd’hui le principal fournisseur de certains fruits et légumes comme la tomate, très demandés dans les supermarchés du vieux continent.

Profitant de sa proximité géographique avec l’Europe, des accords avec l’UE et de sa main-d’œuvre bon marché, le Maroc est devenu en quelques années une véritable puissance agricole mondiale. Les autorités du royaume ambitionnent de doubler la production agricole actuelle avant la fin de la décennie, tout en réduisant la consommation d’eau, sécheresse et canicule obligent.

À lire : Tomate : le Maroc, 2ᵉ fournisseur de l’UE devant l’Espagne

Bien que l’objectif des autorités marocaines soit de garantir l’autosuffisance alimentaire dans les années à venir, la volonté d’exporter est clairement affichée. Les produits marocains, notamment les tomates, les olives, l’huile d’argan ou les agrumes, sont présents partout dans le monde, des États-Unis à la Russie en passant par l’Espagne et les autres pays de l’Union européenne.

Selon le dernier rapport sur le Maroc de l’Institut espagnol du commerce extérieur (ICEX), les légumes représentent 56 % des exportations totales marocaines, la tomate en tête et ensuite les haricots verts et les poivrons. Les fruits représentent les 44 % restants, avec en tête les agrumes, les pastèques et les fruits rouges.

À lire : Les producteurs espagnols dénoncent l’importation « incontrôlée » de tomates marocaines

En 2022, le Maroc a réalisé un record de 80 milliards de dirhams (environ 73 milliards d’euros) d’exportations, a indiqué en janvier le ministère marocain de l’Agriculture, rappelant que le royaume est le quatrième exportateur mondial de tomates et le premier fournisseur du Royaume-Uni, le premier exportateur mondial d’huile d’argan, le troisième exportateur d’olives de table et d’agrumes.

Les marchés européens sont la principale destination des exportations agricoles marocaines. Le royaume a exporté 67 % de tomates vers l’UE en 2021, menaçant la production espagnole. Les producteurs espagnols d’olives et de fraises dénoncent quant à eux une « concurrence féroce et déloyale du Maroc », avec le soutien de l’UE.

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Pesticides : les fruits et légumes marocains moins rejetés dans l’UE

Les fruits et légumes marocains sont les moins retirés du marché de l’UE pour leur teneur en pesticides non autorisés ou pour avoir dépassé les limites maximales de résidus...

Le Maroc à la conquête des supermarchés espagnols

Les fruits et légumes marocains, notamment la tomate, sont des concurrents directs des produits espagnols sur les marchés européens.

Maroc : boom des exportations de tomates et fruits et légumes

Le Maroc a exporté 608,6 millions de kilos de tomates de cette campagne, contre 521,8 millions de kilos la campagne précédente, soit une augmentation d’environ 17 %.

Hmarket sourit, les autres magasins pleurent

Le supermarché à bas prix Hmarket a ouvert mercredi ses portes à Buchelay, près de Mantes-la-Jolie (Yvelines). C’est le dixième magasin de la chaîne en région parisienne. Une...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

Le Maroc dispose d’un stock de blé de six mois

Le stock de blé du Maroc s’élève à six mois, selon le gouvernement, en réponse aux craintes de coupures d’approvisionnement et de hausses de prix liés au conflit russo-ukrainienne associé à la sécheresse qui touche le pays.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.