Pesticides : les fruits et légumes marocains moins rejetés dans l’UE

20 septembre 2022 - 20h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les fruits et légumes marocains sont les moins retirés du marché de l’UE pour leur teneur en pesticides non autorisés ou pour avoir dépassé les limites maximales de résidus autorisées au niveau de l’UE, selon les données du mois d’août du système européen d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments.

Sur les 481 fruits et légumes rejetés cette année, 417 provenaient de Turquie et 49 d’Égypte. Le 27 août, 18 provenaient de Turquie, six d’Égypte et deux du Maroc. Les agrumes représentent 42 % des 481 fruits et légumes interceptés.

À lire : Pour excès de pesticides, les poivrons marocains retirés du marché tchèque

Après plusieurs plaintes reçues en novembre dernier dénonçant la présence de méthyl chlorpyrifos ou chlorpyrifos, substances interdites sur le territoire européen, la Commission européenne a augmenté de 20 % la fréquence des contrôles sur les importations turques d’orange, de mandarines, de clémentines, d’agrumes, de citrons, de poivrons et de grenades. Les contrôles ont également été élargis à d’autres produits comme les noisettes et les pistaches (20 %) et les feuilles de vigne (50 %).

À lire : Les pesticides proscrits en Europe bientôt interdits d’utilisation au Maroc

Malgré ces mesures, la Turquie a continué à exporter ses produits vers l’UE, ce qui a conduit la Commission européenne et le gouvernement espagnol à interdire les importations de fruits et légumes en provenance de Turquie. L’Espagne a aussi demandé à l’UE d’exiger des produits importés qu’ils respectent les normes phytosanitaires européennes et qu’elle établisse des protocoles pour mettre fin à l’invasion des fruits et légumes importés mettant en danger la vie de ses citoyens.

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Espagne : de fausses accusations sur des produits marocains

La Coordinadtion des organisations paysannes et d’élevage d’Andalousie (COAG-A), par la voix de son secrétaire général, Miguel López, a dénoncé vendredi « l’hypocrisie » de...

Le Maroc retire plus de 300 pesticides du marché

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a décidé de retirer du marché plus de 300 matières actives, relevant de produits pesticides à usage...

Les fruits et légumes marocains très prisés dans les supermarchés européens

Alors qu’il continue de développer et moderniser son secteur agricole et agroalimentaire, le Maroc a progressivement conquis le marché européen, devenant aujourd’hui le...

Pour excès de pesticides, les poivrons marocains retirés du marché tchèque

Les autorités de la République tchèque ont retiré du marché les poivrons marocains importés via l’Espagne en raison d’une présence excessive des pesticides chlophentézine et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Maroc : les recettes des exportations de phosphate en forte hausse

À fin mai, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont presque doublé, atteignant 47,62 milliards de dirhams (MMDH) contre 13,43 MMDH à la même période de l’année précédente.

L’amande américaine écrase la concurrence marocaine

L’amande américaine a la cote au point de dominer le marché local au détriment de l’amande marocaine. Conséquence : le Maroc peine à écouler son produit pourtant meilleur que celui qui est importé.

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Maroc : record des exportations automobiles

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin septembre dernier, les exportations se sont établies à 77,68 milliards de dirhams, soit leur plus haut niveau durant la même période des cinq dernières années.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...