Pour excès de pesticides, les poivrons marocains retirés du marché tchèque

12 avril 2021 - 09h20 - Economie - Ecrit par : A.P

Les autorités de la République tchèque ont retiré du marché les poivrons marocains importés via l’Espagne en raison d’une présence excessive des pesticides chlophentézine et méthomyle.

La teneur élevée en résidus de pesticides dans les poivrons marocains dépasse de 5,5 fois le LMR et six fois le méthomyl. Le système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF), qualifiant la situation de «  grave  », a saisi les autorités tchèques pour qu’elles retirent du marché ces poivrons blancs importés du Maroc via l’Espagne.

Selon l’organisation citée par Hortoinfo, la chlophentézine était présente dans les poivrons marocains à raison de 0,11 milligramme par kilo, alors que sa LMR est fixée à 0,02 milligramme / kilo, selon la base de données sur les pesticides de la Commission européenne (CE). Quant à la présence de méthomyle, elle était de 0,24 milligramme par kilo, dans les poivrons marocains, sa LMR étant fixée à 0,04 milligramme par kilo par la CE.

Le méthomyle est un pesticide qui peut provoquer des vertiges, une salivation excessive, des maux de tête, un essoufflement, des nausées, des vomissements, une faiblesse, des convulsions, des crampes musculaires et une perte de conscience. La chlophentézine, elle, est un acaricide qui agit sur les œufs et les larves néonatales. Il a une activité résiduelle qui dure de 10 à 12 semaines.

Sujets associés : Importations - République Tchèque - Consommation

Aller plus loin

Du melon biologique marocain rappelé en France pour cause de pesticides

Du melon biologique originaire du Maroc vient d’être rappelé par les pouvoirs publics français. Le melon contient un pesticide interdit.

Les Marocains consomment-ils des fruits et légumes cancérigènes ?

Ces derniers mois, des cargaisons de fruits et légumes d’origine marocaine sont refoulées sur une large partie du marché européen à cause de leur teneur en pesticide prohibé. Le...

Les poivrons marocains prisés en Espagne

131,29 millions de kilos de poivrons marocains ont été exportés en 2019 à travers le monde, soit 29,1% de plus qu’en 5 ans. L’Espagne est en tête des pays exportateurs avec...

Pesticides : les fruits et légumes marocains moins rejetés dans l’UE

Les fruits et légumes marocains sont les moins retirés du marché de l’UE pour leur teneur en pesticides non autorisés ou pour avoir dépassé les limites maximales de résidus...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib (BAM).

Au Maroc, la pénurie fait chuter les ventes de voitures

Au Maroc, les ventes de voitures ont chuté à fin août en raison notamment du manque de disponibilité des modèles.

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.