Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

2 juin 2023 - 08h30 - France - Ecrit par : Bladi.net

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Malgré les déclarations des grandes enseignes de distribution en faveur de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et de leur soutien aux producteurs locaux, les producteurs de tomates français déplorent une préférence continue pour les produits importés, en particulier ceux en provenance du Maroc.

A lire : Tomates : la concurrence marocaine fait trembler les producteurs espagnols

Ainsi, un groupe de producteurs locaux s’est rassemblé sur le parking d’un hypermarché, investissant le rayon des fruits et légumes pour étiqueter les barquettes de tomates avec la mention « Origine Maroc ». Laurent Israelian, un militant de « Légumes de France », souligne dans une déclaration au journal La Marseillaise, que cette initiative vise à sensibiliser les consommateurs à l’origine des produits qu’ils achètent, et à attirer l’attention des pouvoirs publics.

Les producteurs français sont particulièrement inquiets de l’accord commercial entre l’Union européenne et le Maroc, qu’ils accusent de contribuer à cette concurrence jugée déloyale. Ils dénoncent des méthodes de calcul du prix d’entrée et des réductions des droits de douane sur les volumes importants qui, selon eux, privent le marché européen de protection. 

Aujourd’hui, les tomates marocaines représentent 63 % du volume des importations françaises, avec une hausse de 19 % en un an.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Agriculture

Aller plus loin

Tomates : la concurrence marocaine fait trembler les producteurs espagnols

Alors que les importations de tomate marocaine sur le marché européen n’ont cessé d’augmenter au cours des dix dernières années, celles des pays de l’Union européenne et...

Le Maroc contraint de restreindre ses exportations de tomates

Le Maroc se voit contraint de restreindre ses exportations de tomates en raison des prix intérieurs élevés. Les tomates cerise ne sont pas concernées par les restrictions.

Flambée des prix des tomates au Maroc : comprendre les causes

Confrontés depuis plusieurs mois au retour de l’inflation, les Marocains font face désormais à une hausse des prix des tomates, un produit indispensable à la table marocaine....

Tomate française : le combat perdu d’avance face au Maroc (vidéo)

Les producteurs de tomates en France traversent une période d’anxiété, confrontés à une concurrence accrue des produits importés. Plus de 40 % des tomates consommées dans le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : faire du thé à la menthe coûtera plus cher

Les prix du thé vert sont restés stables au Maroc, malgré la volatilité des cours internationaux des matières premières. Mais jusqu’à quand cette stabilité sera-t-elle maintenue ?

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Le Maroc en guerre contre la cochenille

Au Maroc, le ministère de l’Agriculture a mis en place des mesures pour limiter la propagation de la cochenille, un insecte ravageur des cultures de cactus.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.