Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

5 juin 2023 - 08h50 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Profitant d’un climat propice et d’infrastructures agricoles avancées, le Maroc s’impose en tant que leader africain en surface de serres, avec une production de poivrons tout au long de l’année. Le début des exportations se situe généralement entre janvier et mars ; à titre d’illustration, durant le premier trimestre de cette année, le pays a déjà exporté 56 000 tonnes de poivrons, signe d’une bonne entame de campagne selon EastFruit.

A lire : Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Le marché européen constitue la principale destination des poivrons marocains, avec l’Espagne et la France en tête, représentant ensemble 65 % du marché. L’Allemagne et les Pays-Bas figurent également parmi les importateurs réguliers. De même, une partie non négligeable des exportations est destinée à des pays africains, comme la Mauritanie.

Les exportations vers Royaume-Uni sont en pleine croissance, notamment à la suite du Brexit qui a conduit le pays à diversifier ses fournisseurs hors de l’UE. En l’espace de deux ans, les exportations marocaines vers le Royaume-Uni ont été multipliées par dix.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Les consommateurs britanniques confrontés à la pénurie de tomates marocaines

Les problèmes liés à la production de tomates au Maroc ont entraîné une pénurie au Royaume-Uni. En conséquence, les supermarchés ont du mal à satisfaire la forte demande des...

Les supermarchés britanniques affectés par la pénurie de tomates marocaines

Les principaux supermarchés britanniques comme Tesco, Aldi, Asda et Morrisons ont limité la quantité de tomates et autres légumes que les clients peuvent acheter en raison de la...

Tomate française : le combat perdu d’avance face au Maroc (vidéo)

Les producteurs de tomates en France traversent une période d’anxiété, confrontés à une concurrence accrue des produits importés. Plus de 40 % des tomates consommées dans le...

Légumes : l’Allemagne délaisse peu à peu l’Espagne pour le Maroc

L’Allemagne, l’un des principaux marchés d’exportation pour les producteurs de fruits espagnols, se tourne de plus en plus vers le Maroc. Ce retournement de situation inquiète...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé de 66,6%, au lieu de 45,4% un an auparavant, indique la Direction des...

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.