Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

3 juin 2023 - 15h00 - France - Ecrit par : Bladi.net

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Des étiquettes indiquant « Origine Maroc » ont été apposées sur les paquets de tomates cerise pour attirer l’attention des consommateurs sur la provenance des produits dans le magasin Leclerc Cleunay à Rennes.

« Placer des petites étiquettes, ce n’est pas grand-chose. Nous, ce qu’on demande, c’est d’avoir une taille de police beaucoup plus grosse de quinze mm minimum, avec en plus le drapeau du pays d’origine pour que ce soit vraiment clairement identifiable dans l’acte d’achat », s’est plaint Christophe, producteur de tomate en Ille-et-Vilaine auprès de France Bleu.

A lire : Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

La situation actuelle est telle que plusieurs producteurs français peinent à écouler leur stock durant la saison. Et cette difficulté n’est pas due à une question de coût, car le prix des tomates cerise françaises est identique à celui des tomates marocaines, regrettent les producteurs. C’est plutôt l’absence de transparence dans l’étiquetage qui est remise en question. L’indication « produit au Maroc » est placée discrètement sur le côté de l’emballage, une pratique que les agriculteurs dénoncent.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Colère au Maroc après les attaques contre les camions marocains en Europe

La Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (COMADER) condamne les attaques contre les camions marocains, perpétrés par des agriculteurs européens en...

Les consommateurs britanniques confrontés à la pénurie de tomates marocaines

Les problèmes liés à la production de tomates au Maroc ont entraîné une pénurie au Royaume-Uni. En conséquence, les supermarchés ont du mal à satisfaire la forte demande des...

Tomate française : le combat perdu d’avance face au Maroc (vidéo)

Les producteurs de tomates en France traversent une période d’anxiété, confrontés à une concurrence accrue des produits importés. Plus de 40 % des tomates consommées dans le...

Les médias français en guerre contre la tomate marocaine

La France est de loin la première cliente du Maroc avec 51% de la production écoulée à l’étranger. La tomate marocaine dame ainsi le pion à la française et l’espagnole, mais des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Le Maroc en guerre contre la cochenille

Au Maroc, le ministère de l’Agriculture a mis en place des mesures pour limiter la propagation de la cochenille, un insecte ravageur des cultures de cactus.

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.