Tomate française : le combat perdu d’avance face au Maroc (vidéo)

28 octobre 2023 - 15h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Les producteurs de tomates en France traversent une période d’anxiété, confrontés à une concurrence accrue des produits importés. Plus de 40 % des tomates consommées dans le pays sont importées, le Maroc étant le principal fournisseur.

La filière tomate française, déjà aux prises avec des coûts de production élevés, voit sa situation se compliquer davantage avec l’arrivée de l’hiver, une saison où les tomates, bien que moins présentes, ne disparaissent pas des étalages. La prédominance des tomates marocaines dans les supermarchés locaux soulève des questions sur la viabilité de la tomate française sur son propre territoire.

A lire : Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

L’augmentation de 19 % des importations de tomates en une année met en avant les difficultés auxquelles sont confrontés les producteurs français, avec une part significative de ces importations provenant du Maroc. Parallèlement, la production sous serre en France a subi une baisse alarmante de 13 %. Les professionnels du secteur, comme un maraîcher interviewé par TF1 près de Rennes, attribuent ce déclin à un ensoleillement insuffisant au début de l’été, ainsi qu’à l’obsolescence et au coût élevé de chauffage des serres françaises, qui ne peuvent rivaliser avec leurs homologues étrangères.

A lire : Le Maroc, nouveau géant mondial de l’exportation de tomates

Même la stratégie consistant à se concentrer sur des variétés préférées des consommateurs, telles que la tomate-cerise, n’a pas apporté les résultats escomptés pour les agriculteurs français. Ils constatent avec préoccupation que les producteurs marocains se lancent également dans la culture de ces variétés, intensifiant ainsi la concurrence sur le marché.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Exportations - Agriculture - Vidéos

Aller plus loin

Tomate marocaine : les producteurs espagnols pleurent

La tomate espagnole traverse une crise, la production étant menacée par les importations massives en provenance du Maroc, selon un rapport de l’UE. La COAG (Coordination...

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations...

Guerre des tomates : le Maroc face à la colère des agriculteurs européens

Depuis quelques mois, la tomate marocaine est attaquée en Europe. En janvier dernier, des agriculteurs français ont brûlé des cargaisons de ce produit marocain et des scènes...

Ramadan au Maroc : des tomates à 20 dirhams le kilo ?

Le prix de la tomate ronde a augmenté ces derniers jours. Cette tendance devrait se poursuivre à l’approche du ramadan.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.