Une première à la Tour Mohammed VI

6 avril 2022 - 09h40 - Belgique - Ecrit par : S.A

Le groupe de construction et d’ingénierie belge, Besix s’active pour la construction de la Tour Mohammed VI dont la hauteur est de 250 mètres. Il se sert du robot “BIMPrinter” pour tracer les plans d’étage de l’infrastructure. Une première.

Le projet de construction de la Tour Mohammed VI avance bien. Besix utilise le robot BIMPrinter pour tracer les plans d’étage de l’infrastructure, fait savoir Global construction review. Il s’agit d’un robot traceur conçu et développé par une société belge du même nom, qui trace sur le terrain avec une précision millimétrique les moindres détails des plans numériques. Selon le géomètre de Besix, Mikolaj Zdebski, la technique leur permet de produire un plan d’étage complet en moins d’une journée, ce qui est trois fois plus rapide que par les méthodes traditionnelles, ce qui permet de gagner beaucoup de temps sur la tour de 55 étages.

À lire : Les travaux de gros œuvres de la Tour Mohammed VI déjà à 75%

« La qualité des tracés est impressionnante aussi bien pour les lignes droites que pour les lignes arquées, et l’aménagement “peint” reflète très bien les futures installations bien avant le début des travaux de montage, a-t-il indiqué dans un communiqué. C’est très utile pour les ouvriers, les sous-traitants, mais aussi pour l’architecte et les représentants du maître d’ouvrage ! »

À lire : Maroc : lancement des travaux de la plus grande tour d’Afrique

La Tour Mohammed VI est l’édifice emblématique du plan d’aménagement de la Vallée de Bouregreg près de Rabat pensé par les architectes Rafael de la Hoz et Hakim Benjelloun. Il présente une haute qualité environnementale avec les certifications LEED Gold et HQE, une esthétique particulièrement fine et un condensé d’innovations développées par le Département Ingénierie de BESIX. Démarrés en 2018, les travaux de construction de l’infrastructure devraient s’achever en 2023.

Sujets associés : Belgique - Rabat - BTP - Tour Mohammed VI

Aller plus loin

La Tour Mohammed VI de Rabat distinguée à l’international

La Tour Mohammed VI de Rabat, en cours de finalisation, a été couronnée de la « Meilleure performance en termes de projets d’ingénierie » lors de la cérémonie du « Caminos...

Maroc : lancement des travaux de la plus grande tour d’Afrique

Les travaux de la plus grande tour d’Afrique ont été (re)lancés hier par le roi Mohammed VI et le promoteur du projet Othmane Benjelloun, PDG du groupe BMCE Bank.

Tour Mohammed VI : et s’il fallait y croire ?

Malgré le démenti de l’Agence d’Urbanisation et de Développement d’Anfa qui a affirmé n’avoir reçu aucune demande officielle, la communication autour de la tour Noor ou Mohammed...

Les travaux de gros œuvres de la Tour Mohammed VI déjà à 75%

Les travaux de gros œuvres de la Tour Mohammed VI avancent à grands pas. À en croire Leila Haddaoui, la directrice générale déléguée pour la société O Tower, en charge de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc, un chantier à ciel ouvert

Au Maroc, le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) et celui des matériaux de construction devraient tirer profit de l’organisation la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025, la co-organisation de la coupe du monde 2030 ainsi que d’autres...

L’architecture traditionnelle face au béton : Quel avenir pour le Maroc post-séisme ?

Le tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc a fait environ 3 000 morts et 5 600 blessés et endommagé quelque 60 000 habitations dans près de 3 000 villages dans le Haut-Atlas et ses environs. Un mois après, comment reconstruire les...

L’aéroport d’Al Hoceima va s’agrandir

Les travaux d’extension de l’aéroport d’Al Hoceima, prévus par l’office national des aéroports (ONDA) vont bientôt démarrer. Ils seront exécutés par l’entreprise marocaine VIAS, spécialisée dans les travaux routiers, autoroutiers, et aéroportuaires.

Voici quelques projets d’autoroutes et de routes au Maroc

L’exécution des projets de construction des axes autoroutiers au Maroc se poursuit et va s’accélérer cette année, selon le ministre de l’Équipement, Nizar Baraka, qui a fait, mardi, le point sur les chantiers et leur niveau d’exécution.

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.