Les travaux de gros œuvres de la Tour Mohammed VI déjà à 75%

12 juin 2021 - 12h40 - Espagne - Ecrit par : J.K

Les travaux de gros œuvres de la Tour Mohammed VI avancent à grands pas. À en croire Leila Haddaoui, la directrice générale déléguée pour la société O Tower, en charge de la réalisation et du suivi de ce chantier, le taux d’exécution est de 75 %.

Les travaux de ce chantier situé sur la rive droite du fleuve Bouregreg à Salé avancent à bon rythme, selon une déclaration de Haddaoui à la chaîne d’information de la MAP (M24). Les travaux de gros œuvres pour le socle sont exécutés à 90 %, alors que ceux de la charpente métallique sont effectués à hauteur de 50 % pour la tour. Quant aux travaux de Fondations, ils sont déjà bouclés. La tour se dessine avec les voiles du noyau atteignant le R+32 et la charpente métallique en cours de pose sur les R+13 / R+14, détaille Haddaoui, qui se réjouit du dynamisme et du professionnalisme des responsables de cet important projet, attachés aux meilleurs standards internationaux, en matière d’architecture, de technique de construction et d’intégration environnementale. Sur ce dernier volet, ce projet s’inscrit dans une démarche très stricte et rigoureuse en termes de préservation et de protection de l’environnement, visant la double certification LEED Gold et HQE, a fait observer la directrice.

Sur ce site, 810 personnes sont mobilisées, dont une soixantaine de managers, cadres, ingénieurs et architectes ; environ 750 ouvriers répartis sur un shift de jour et un de nuit, assurent la main-d’œuvre directe, informe la directrice, saluant les responsables qui « s’appuient sur la complémentarité des équipes internationales ayant l’expérience de tours et d’immeubles de grande hauteur et les très belles compétences marocaines reconnues pour leur rigueur et professionnalisme, et qui permettent d’assurer un pilotage et un suivi des études et des travaux ».

Ces travaux se réalisent selon un cahier des charges rigoureux étendu sur toute la durée du projet dans la mise en œuvre comme dans l’exploitation. Autant de dispositions pour assurer aux usagers le meilleur confort, tout en assurant une durabilité dans la maintenance et l’exploitation.

À noter que l’édifice a été conçu par les architectes Rafael de la Hoz d’Espagne et Hakim Benjelloun du Maroc. Les équipes de maîtrise d’ouvrage et d’assistance à maîtrise d’ouvrage sont à majorité marocaine. On compte aussi des Marocains parmi les bureaux d’études ou les consultants spécialisés. Cela n’exclut pas le recours à des internationaux quand la spécificité du sujet le demande.

Sujets associés : Espagne - Salé - Environnement - Développement - BTP - Tour Mohammed VI

Aller plus loin

Une première à la Tour Mohammed VI

Le groupe de construction et d’ingénierie belge, Besix s’active pour la construction de la Tour Mohammed VI dont la hauteur est de 250 mètres. Il se sert du robot “BIMPrinter”...

La Tour Mohammed VI de Rabat distinguée à l’international

La Tour Mohammed VI de Rabat, en cours de finalisation, a été couronnée de la « Meilleure performance en termes de projets d’ingénierie » lors de la cérémonie du « Caminos...

La Tour Mohammed VI achevée fin 2023

Le projet de construction de la Tour Mohammed VI dont la hauteur est de 250 mètres s’accélère. La date de livraison du chantier est connue.

Présentation de la "Tour Mohammed VI" - 114 étages

Une vidéo de présentation de la plus grande tour d’Afrique et d’Europe a été publiée par le groupe Bin Laden, initiateur du projet. Elle s’appellera « La Tour Mohammed VI » et...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’oasis de Skoura se meurt

Située dans la région du Haut Atlas, l’oasis de Skoura est en danger à cause des effets du changement climatique, selon des spécialistes. Elle est l’une des rares encore habitée et compte 20 000 habitants.

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

Mondial 2030 : les Marocains contraints de se mettre au tri sélectif

Le Maroc va mobiliser près de 6 milliards de dirhams pour la mise en œuvre du projet de tri des déchets dans les six villes devant accueillir les matchs de la coupe du monde 2030 qu’il co-organise avec l’Espagne et le Portugal.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

La SNRT ouvre ses portes aux Marocains du monde

Des journées portes ouvertes au profit de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Il s’agit d’une initiative de la SNRT en vue de mettre les projecteurs sur le rôle que jouent ces citoyens marocains résidant à travers le monde dans le...

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...