Tourisme : le Maroc relativement épargné

27 août 2003 - 18h39 - Ecrit par :

La saison touristique estivale s’achève en demi-teinte selon l’Organisation mondiale du tourisme. Selon, le secrétaire général de cette organisation, " l’impact des attentats terroristes du 16 mai dernier n’a pas été aussi désastreux que certains l’avaient annoncé..."

La saison touristique estivale s’achève "en demi-teinte", selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui table sur un bilan "assez semblable" à celui de l’été 2002, et espère encore beaucoup de l’arrière-saison, notamment en Europe et sur le pourtour méditerranéen.

"Je m’attends à une saison d’été en demi-teinte, assez semblable à celle de l’été 2002", a indiqué mercredi à l’AFP, Francesco Frangialli, secrétaire général de l’OMT.

Le secteur du tourisme avait connu en 2002 une croissance "raisonnable" de 3,1% avec 715 millions d’arrivées de voyageurs, après un fléchissement de 0,6% des arrivées en 2001, a-t-il rappelé.

"Il faut se garder de faire les bilans avant que les choses soient terminées", a-t-il cependant mis en garde, précisant que la saison ne s’achèvera qu’à la fin de la deuxième, voire de la troisième semaine de septembre.

"Le marché est devenu nettement plus volatil", a-t-il fait valoir : "il y a des annulations de dernière minute, des décisions de dernière heure", et un glissement progressif de la saison d’une année sur l’autre.

Pour l’ensemble de l’année 2003, M. Frangialli s’est montré prudent, tablant sur une croissance comprise "entre 0 et 3%". "Tout va dépendre de la force du rebond en Asie Pacifique (...) et de l’arrière saison dans la Méditerranée et en Europe", a-t-il expliqué.

"L’épidémie (de SRAS, ndlr) a eu un effet extrêmement violent" sur les destinations asiatiques, a rappelé M. Frangialli, qui note toutefois "un rebond spectaculaire dans la région" et envisage une reprise "très forte pour le second semestre".

Les destinations européennes (60% du marché mondial) ont enregistré des performances inégales cet été. L’Espagne continue de "grignoter tranquillement des parts de marché" d’une année sur l’autre, l’Italie sera moins affectée qu’en 2002 par la désaffection des touristes américains. Quant à la Turquie, qui a connu un deuxième trimestre "très très mauvais", elle devrait faire mieux cet été.

"Sur la France, le démarrage de la saison a été très très médiocre, très mou, au moins pour la clientèle étrangère", a indiqué M. Frangialli. "Là encore, je pense que c’est l’arrière-saison qui va faire la différence".

Interrogé sur les conséquences de la canicule sur les flux touristiques en Europe, M. Frangialli s’est montré nuancé.

"Les phénomènes climatiques sont quelquefois ambivalents", a-t-il expliqué, citant l’exemple de la montagne française qui a peu bénéficié de la canicule, "parce qu’on vivait sur l’image de l’année précédente où les conditions climatiques avaient été médiocres". En revanche, "les rivages de la mer du Nord, de la Manche et de la Baltique ont bénéficié d’une très forte fréquentation".

Les attentats terroristes au Maroc et en Indonésie ont inégalement frappé ces destinations phares, a-t-il par ailleurs indiqué.

"S’agissant du Maroc, l’impact n’a pas été aussi désastreux que certains l’avaient annoncé", notamment "parce que ce n’étaient pas des lieux touristiques qui étaient visés contrairement par exemple à l’attentat de Djerba ou de l’hôtel Mariott à Djakarta", a-t-il affirmé.

Enfin, les Etats-Unis pâtissent cet été du durcissement des règlementations prévues à l’entrée sur leur territoire, a remarqué M. Frangialli.

La faiblesse du dollar par rapport à l’euro n’a pas contrebalancé l’image d’un pays "focalisé sur les problèmes de sécurité". Selon lui, "d’un côté, cela rassure les touristes (...), mais en même temps cela met l’accent sur le problème".

K. D. avec AFP

Tags : Tourisme - Destination

Nous vous recommandons

Algésiras dénonce le « désintérêt » du gouvernement espagnol après l’annulation de Marhaba

Le conseil municipal d’Algésiras (Cadix), dirigé par José Ignacio Landaluce (PP), a dénoncé samedi, le « désintérêt » du gouvernement central (PSOE et Podemos) pour la ville et a rappelé le rôle important du port de la ville en tant que maillon essentiel dans le...

Des avions électriques vont relier Algésiras et le Maroc

La compagnie aérienne espagnole Hélity Copter Airlines est l’une des rares au monde à proposer des vols commerciaux réguliers en hélicoptère dans le détroit de Gibraltar. Elle prévoit de relier des villes marocaines avec une nouvelle flotte d’avions...

Marine Le Pen « touchée » par la mort de Rayan

La présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, a témoigné sa solidarité à la famille de Rayan, le garçon de 5 ans décédé samedi après avoir passé cinq jours coincé dans un puits de 32 mètres de...

Le nouveau dispositif de vente de billets risque de compromettre l’Opération Marhaba

Des dysfonctionnements sont notés dans la vente des billets aux Marocains résidant à l’étranger souhaitant se rendre au Maroc depuis le port d’Algésiras dans le cadre de l’opération Marhaba 2022. C’est du moins ce que révèlent des rapports parlementaires...

La construction de l’autoroute Tit Mellil-Berrechid lancée

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) annonce le lancement de l’appel d’offres relatif à la première phase du projet de Construction de l’autoroute Tit Mellil-Berrechid. Publié le 1ᵉʳ juillet 2021, cet appel d’offres concerne le projet de...

L’embouteillage de MRE continue à la frontière de Sebta

Le port de Sebta reste débordé par le flux de Marocains d’Europe en provenance d’Algésiras à destination du Maroc dans le cadre de l’Opération Marhaba. Le week-end dernier, quelque 90 000 MRE ont passé plus de cinq heures d’attente à la frontière de la ville...

Maroc : Thomas Reilly ému de revenir au Maroc pour un séjour privé

L’ancien ambassadeur de Grande-Bretagne au Maroc, Thomas Reilly, est revenu au Maroc pour un séjour privé. Sur son compte Twitter, le diplomate semble ému de retrouver les couleurs et la chaleur du...

Ryanair lancera quatre nouvelles liaisons vers le Maroc

La compagnie aérienne Ryanair envisage de lancer quatre nouvelles liaisons vers le Maroc au départ de l’aéroport de Lisbonne dans le cadre de son programme hivernal 2021.

Carburants : bonne suprise à la pompe

Bonne nouvelle ! Après une envolée depuis plusieurs mois, les prix du carburant ont baissé ce vendredi, en raison d’un repli du prix du baril au niveau mondial.

La chute annoncée de la production agricole de l’UE pourrait profiter au Maroc

La baisse annoncée de la production de tomates, pêches et nectarines de l’Union européenne pourrait profiter à l’agriculture marocaine.