Recherche

« Tous les étrangers dehors », démission après des propos racistes en Belgique

© Copyright : DR

27 juin 2020 - 07h00 - Monde

Alors que la présidente du conseil communal de Grimbergen (Brabant flamand), Martine De Coppel (Vernieuwing) était, jeudi 25 juin, en réunion de groupe en ligne accessible en livestream aux citoyens, elle a tenu des propos racistes.

« Tous les étrangers dehors », a lancé la présidente du conseil communal de Grimbergen alors que son micro était encore allumée, rapporte Het Laatste Nieuws. « C’était une objection silencieuse que Martine a faite pour elle-même et qui n’était adressée à personne », a tenté d’expliquer Chantal Lauwers, présidente de Vernieuwing ("renouveau"), ajoutant que « certains conseillers ont pu entendre cette déclaration, car son micro était encore allumé ».

« Mes excuses, c’est regrettable que le micro soit resté allumé », a réagi Martine De Coppel. « Je suis content qu’il soit resté allumé. Maintenant, nous savons ce que vous pensez de Strombeek », a commenté Eddy Boelens (Groen). « Nous sommes remplis d’effroi. C’est carrément raciste. Nous espérons que vous garderez l’honneur pour vous, car nous ne pouvons plus travailler ensemble. Plus en tant qu’échevin, présidente et commune », a déclaré Gerlant Van Berlaer (sp.a).

Face à la polémique, la présidente du conseil communal de Grimbergen a démissionné de son poste. « Immédiatement après la session, en réunion de groupe, (Martine De Coppel) a présenté sa démission en tant que présidente et nous l’avons acceptée », a indiqué Chantal Lauwers. Toutefois, elle souhaite rester membre du conseil.

Mots clés: Belgique , Racisme

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact