Recherche

Dérapage raciste d’un syndicaliste belge

© Copyright : DR

3 juin 2020 - 07h30 - Monde

Suite au dérapage "raciste" d’Éric Labourdette, représentant syndical des pompiers, le député bruxellois, Hicham Talhi, a déposé plainte auprès du syndicat SLFP. Un signalement à Unia, également.

Cette plainte du député fait suite à deux publications Facebook du représentant syndical des zones de secours sur son profil privé. "Curieux d’entendre la réaction des parlementaires BONOBOS !! Ah non, jamais dans ce sens, ça n’attire pas de voix !! (sic), avait-il écrit, le 21 mai dernier. Quelques heures après, Éric Labourdette écrit le même message sans mentionner, cette fois-ci, le mot "parlementaires".

"Je ne voulais pas donner de publicité à ces propos, mais le SLFP n’a rien fait suite au signalement. J’y ai déposé une plainte plus formelle ainsi qu’un signalement à Unia", explique Hicham Talhi. "Des personnes qui ont des responsabilités comme Monsieur Labourdette ne peuvent pas tenir ce genre de propos", martèle le député écolo. "C’est déjà le troisième incident commis par des membres du SLFP en peu de temps", ajoute-t-il, faisant ainsi référence au commentaire d’un pompier qui proposait d’envoyer une panzer division dans les quartiers de Bruxelles.

"Je n’ai jamais émis de propos racistes !", déclare à La Meuse Éric Labourdette. "Je maintiens ’bonobos’ ; c’est une race de chimpanzé. Qu’est-ce que ça a à avoir avec le racisme ? Parlementaires bonobos ? Oui, et alors ? Ce n’est pas une insulte", se défend le président de la section zone de secours du SLFP. "Tout ce que fait ce député depuis des semaines, c’est de dénoncer des propos racistes infondés ; il salit la profession pour faire parler de lui". Se prononçant sur le message relatif à la "panzer division", il laisse entendre que cinq régiments de ce type existent toujours en Allemagne.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact