Le trafic de voitures de luxe fleurit entre l’Espagne et le Maroc

4 septembre 2013 - 13h15 - Ecrit par : Bladi.net

La guardia civil espagnole a arrêté durant le mois d’août, période de fort afflux de Marocains résidant à l’étranger, 12 personnes, principalement des Marocains, pour trafic de voitures de luxe.

D’après la police, les véhicules, dont des "Porsche Cayenne" et des "Mercedes", ont été volés dans plusieurs pays européens, principalement en France et en Allemagne, dans le but de les faire entrer, puis de les vendre au Maroc, via le port de Tarifa.

Durant les inspections réalisées sur les véhicules, les agents ont détecté des anomalies sur plusieurs véhicules avec des numéros de châssis et des plaques d’immatriculations erronés.

Après contrôle, les véhicules ainsi que leurs "propriétaires", ont été mis à la disposition de la justice.

Tags : Espagne - Automobile - Tarifa - Criminalité - Opération Marhaba 2022

Aller plus loin

Espagne : un vaste réseau de trafic de voitures volées puis vendues au Maroc démantelé

La police nationale vient de démanteler une vaste organisation dont les membres volaient des voitures en Espagne pour les vendre ensuite au Maroc, parfois même sous forme de...

Nous vous recommandons

Royal Air Maroc programme de nouveaux vols spéciaux

Suite à la décision des autorités marocaines de mettre fin au dispositif mis en place pour permettre le retour au Maroc des Marocains qui y résident effectivement et qui ont quitté récemment le territoire national dès le 23 décembre, la compagnie aérienne...

Nouveau redéploiement à la gendarmerie royale

Un nouveau redéploiement s’opère au sein de la gendarmerie royale en se basant sur l’ancienneté et le mérite. Certains éléments ont été rapprochés des lieux de travail de leurs épouses tandis que d’autres ont été affectés dans les hôpitaux militaires, pour...

Les chaînes de télévision brouillées en Espagne à cause du Maroc

Les ménages espagnols des villes côtières ont du mal à accéder aux chaînes qui émettent via la Télévision numérique terrestre (TNT). Ces chaînes ont perdu le signal en raison des interférences du Maroc.

Peine alourdie en appel pour le meurtrier de la petite Ikhlas

La chambre criminelle de la Cour d’appel de Nador a alourdi la peine du principal accusé dans l’affaire du kidnapping et du meurtre de la petite Ikhlas en le condamnant à la prison à perpétuité. En première instance, l’homme avait écopé de 25 ans de...

Armée de l’air : quand le Maroc concurrence l’Algérie

Le Maroc a réceptionné en décembre dernier le premier lot du système chinois de défense anti-aérienne FD-2000B commandé en 2017. De quoi concurrencer l’Algérie, protectrice du mouvement indépendantiste, Polisario, qui a coupé les ponts avec le royaume...

Un cabinet d’avocat d’affaires israélien s’installe au Maroc

Grâce à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, deux cabinets d’avocats d’affaires, le français UGGC et l’Israélien Firon & Co. s’allient pour créer une succursale commune à...

Voici les marques d’eau embouteillée les plus appréciées des Marocains

Au Maroc, une dizaine de marques d’eau embouteillée sont commercialisées sur le marché. Les plus importantes sont, et de loin, Sidi Ali, Ain Saïss et Sidi Harazem.

De hauts responsables expulsés de leurs villas à Harhoura

Une nouvelle opération d’expulsion d’anciens ambassadeurs et de hauts responsables de villas appartenant à autrui, a eu lieu la semaine dernière à Harhoura, près de Rabat.

Marouane Chamakh donne les raisons de sa retraite anticipée

L’ancien international marocain, Marouane Chamakh, était samedi dernier l’invité de d’Info Soir de 2M. Le joueur qui a fait les beaux jours de plusieurs clubs dont les Girondins de Bordeaux, a dévoilé les raisons de son absence du monde sportif, son rapport...

Du nouveau dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes à Settat »

La présidente de l’université Hassan 1ᵉʳ pourrait être, elle aussi, sanctionnée dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes » à Settat. Les cinq professeurs mis en examen dans le cadre de cette affaire devront comparaître lundi...