Vendre des voitures d’occasion au Maroc, dernier filon des habitants de Melilla

16 décembre 2013 - 16h58 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Touchés de plein fouet par la crise, beaucoup d’habitants de la ville de Melilla, au nord du Maroc, vendent leurs voitures directement au Maroc, où le marché de l’occasion permet de faire plus de bénéfices que dans l’enclave.

Dans un article le journal elfarodigital.es, revient sur le cas d’Espagnols demeurant à Melilla qui tentent l’aventure marocaine pour vendre leurs voitures.

Pour José Guerrero Cámara, porte-parole de la police de la ville, il y a une nette augmentation de Mélilliens qui traversent la frontière pour vendre leurs voitures au Maroc, et prévient que cette pratique n’est pas exempte de risques et d’irrégularités.

Il rappelle donc à ceux qui sont tentés par l’aventure de prendre quelques précautions en se munissant de la carte verte (assurance internationale) et de tous les documents nécessaires en cas de contrôle des services douaniers ou fiscaux.

Pour les véhicules d’occasion qui ne trouvent pas preneur à Melilla ou dont les réparations coûteraient plus que la voiture elle même, il est parfois très facile de les vendre au Maroc. Une Renault 19 ou 25 peut par exemple atteindre plus de 2000 euros, alors que le véhicule n’est même plus vendable en Espagne.

La plupart des voitures d’occasion achetées, surtout les anciennes, serviront plus tard à faire de la contrebande entre les deux pays. Il arrive même parfois que des propriétaires vendent leur voiture au Maroc puis la déclarent comme volée en Espagne. Cette pratique permet de se faire rembourser son véhicule par les assurances.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Automobile - Melilla - Crise économique - Vol

Aller plus loin

Automobile : le marché de l’occasion en crise

À l’instar du marché du neuf, les voitures d’occasion sont aussi touchées de plein fouet par la crise des semi-conducteurs, enregistrant une quasi-stagnation en comparaison à 2019.

Ces articles devraient vous intéresser :

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Dacia, leader du marché automobile marocain, Renault et Hyundai en embuscade

Le marché automobile marocain a connu un début d’année 2024 en demi-teinte, avec une croissance encourageante en janvier suivie d’une baisse inattendue en février.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Une voiture 100 % marocaine pour concurrencer Tesla Model Y et Mercedes EQA

La start-up marocaine Atlas E-Mobility a récemment annoncé ses plans pour le futur : la création d’une voiture électrique, dont le nom reste encore mystérieux. Ce véhicule, promettant simplicité et fonctionnalité, va s’inspirer de l’esthétique...

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 12 084 unités au mois de janvier, marquant une hausse de 6,63 % par rapport à janvier de l’année précédente, selon l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Quelles voitures possède Hakim Ziyech ?

Passionné de football, Hakim Ziyech est également un féru des voitures de luxe. Il ne s’en prive pas lorsque l’opportunité s’offre à lui de s’en procurer.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Le marché automobile marocain connait un léger tassement en ce début d’année 2024. D’après les chiffres de l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM), 48 948 unités neuves ont été immatriculées durant les quatre premiers...

Du nouveau pour la NamX, la voiture à hydrogène créé par un Marocain

Le constructeur franco-marocain NamX dirigé par le Marocain Faouzi Annajah, en collaboration avec le carrossier italien Pininfarina, a dévoilé la technologie qu’il utilisera pour son NamX Huv, un nouveau véhicule à hydrogène révolutionnaire.