Automobile : le marché de l’occasion en crise

25 janvier 2022 - 10h40 - Economie - Ecrit par : A.T

À l’instar du marché du neuf, les voitures d’occasion sont aussi touchées de plein fouet par la crise des semi-conducteurs, enregistrant une quasi-stagnation en comparaison à 2019.

Le constat est unanime. La demande est présente mais l’offre ne suit pas. Cette pénurie « impacte directement le marché du neuf, tant les importateurs ont du mal à constituer le stock de véhicules et à répondre à la demande des clients », relève La Vie Eco.

Face à cette indisponibilité du neuf, les particuliers qui devaient vendre leurs véhicules après quelques années d’usage, tardent à le faire. Résultat, « le marché de l’occasion souffre d’un manque d’alimentation, entraînant ainsi un déséquilibre entre l’offre et la demande », souligne le journal, précisant que malgré une augmentation de près de 25 % par rapport à 2020, le marché des voitures d’occasion demeure en quasi-stagnation comparativement à 2019.

A lire : Dédouanement +5 ans : grosse chute de l’importation de véhicules d’occasion

Cette instabilité a fortement impacté les prix, qui ont augmenté en moyenne de 15 %. « Les prix ont certes été tirés à la hausse, mais le marché est loin de la progression des prix enregistrée dans d’autres pays comme les États-Unis où elle a été de 40 % », a indiqué Adil Bennani, président de l’AIVAM.

Pour sa part, Nizar Abdallaoui Maane, fondateur de Kifal auto, a illustré ces chiffres, expliquant qu’ « une voiture premium, BMW ayant parcouru 20 000 km avec 2 ans d’âge, a été vendue à peine 10 % moins cher que son prix initial, alors que dans un contexte normal, elle aurait perdu 30 % de sa valeur dès sa sortie du concessionnaire ».

Sujets associés : Automobile - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le prix des voitures d’occasion au Maroc explose

La loi interdisant le dédouanement de voitures de plus de cinq ans entrée en vigueur le 1er janvier dernier, a permis de diminuer l’importation de véhicules d’occasion de 65,8%....

La pénurie de composants électroniques handicape Renault Maroc

La grave pénurie de composantes électroniques sur le plan mondial est à l’origine du ralentissement de la production de véhicules chez le groupe Renault à Tanger et à Meloussa....

Voitures d’occasion : l’Afrique, poubelle de l’Europe

Certains pays, dont le Maroc, croulent sous la flopée des voitures d’occasion hors normes. A en croire un rapport inédit rendu public, lundi, par le Programme des Nations Unies...

Dédouanement +5 ans : grosse chute de l’importation de véhicules d’occasion

Premier succès pour la nouvelle mesure du code de la route interdisant le dédouanement des voitures de plus de 5 ans. A fin mars, celle-ci a permis de diminuer de moitié...

Ces articles devraient vous intéresser :

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : boom des exportations automobiles à fin novembre 2023

Les exportations de voitures ont augmenté de 30,2 % à fin novembre 2023 par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant plus de 130,64 milliards de dirhams (MMDH).

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Une voiture 100 % marocaine pour concurrencer Tesla Model Y et Mercedes EQA

La start-up marocaine Atlas E-Mobility a récemment annoncé ses plans pour le futur : la création d’une voiture électrique, dont le nom reste encore mystérieux. Ce véhicule, promettant simplicité et fonctionnalité, va s’inspirer de l’esthétique...