La pénurie de composants électroniques handicape Renault Maroc

13 février 2021 - 18h30 - Economie - Ecrit par : I.L

La grave pénurie de composantes électroniques sur le plan mondial est à l’origine du ralentissement de la production de véhicules chez le groupe Renault à Tanger et à Meloussa. La reprise de la production est attendue au 2ᵉ semestre de l’année.

Les spécialistes du secteur tablent sur une probable reprise au 2ᵉ semestre de l’année après un retard de production de quelque 672 000 voitures au premier semestre 2021, notamment en Chine et en Europe. Ils espèrent à cette date un retour à la normale de leur approvisionnement en puces électroniques.

Selon La Map, ces pièces électroniques sont également indispensables pour plusieurs secteurs de l’électronique, à savoir les téléphones 5G et les ordinateurs, dont la demande explose avec l’épidémie du coronavirus. À l’instar du groupe Renault, plusieurs autres constructeurs ont réduit ou suspendu leurs productions aux États-Unis en France et en Allemagne.

Pour un responsable commercial d’une grande marque qui a requis l’anonymat, cette pénurie de composants électroniques va (indiscutablement) impacter plus sérieusement nos stocks de véhicules à terme. « Ce qui aura pour effet de pénaliser notre clientèle, mais aussi notre volume de vente si cette situation de crise venait à se prolonger plus longtemps que prévu », a-t-il ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Renault - Tanger - Automobile

Aller plus loin

L’usine Renault de Tanger redémarre

Suite au plan sanitaire de redémarrage de ses activités mis en place, l’usine Renault Nissan de Tanger fonctionne à nouveau.

Automobile : le marché de l’occasion en crise

À l’instar du marché du neuf, les voitures d’occasion sont aussi touchées de plein fouet par la crise des semi-conducteurs, enregistrant une quasi-stagnation en comparaison à 2019.

Pourquoi Renault Tanger est contraint d’arrêter sa production ?

L’usine Renault de Tanger suspend ses activités cette semaine. À l’origine de cette suspension, la pénurie de composants électroniques chez certains de ses fournisseurs.

Nouveau record pour l’usine Renault de Tanger

Quatre ans après avoir célébré la production d’un million de voitures, l’usine Renault-Nissan de Tanger a bouclé la semaine dernière, la production du 2 150 000ᵉ véhicule....

Ces articles devraient vous intéresser :

Une voiture 100 % marocaine pour concurrencer Tesla Model Y et Mercedes EQA

La start-up marocaine Atlas E-Mobility a récemment annoncé ses plans pour le futur : la création d’une voiture électrique, dont le nom reste encore mystérieux. Ce véhicule, promettant simplicité et fonctionnalité, va s’inspirer de l’esthétique...

Le Maroc veut produire un million de voitures par an

Un million de voitures produites par an au Maroc. C’est l’objectif du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, d’ici 2030.

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

Saint-Gobain : l’Espagne délaissée au profit du Maroc

Saint-Gobain a annoncé le lancement de négociations en vue de la cessation d’activité de son usine de pare-brise à Avilés (Espagne), ce qui pourrait entraîner la suppression de 280 emplois et un départ vers le Maroc.

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Le marché automobile marocain connait un léger tassement en ce début d’année 2024. D’après les chiffres de l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM), 48 948 unités neuves ont été immatriculées durant les quatre premiers...

Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture électrique ?

Le Maroc se donne les moyens pour devenir le prochain hub pour la batterie électrique. Il mise également sur l’expertise de Rachid Yazami, le scientifique marocain qui a inventé l’anode graphite pour les batteries lithium-ion.

Une usine géante de batterie bientôt au Maroc ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, envisage de créer deux usines destinées à la production de batteries rechargeables au lithium au Maroc.

Combien coûte la Lamborghini Urus du rappeur marocain Morad ?

Le rappeur marocain Morad a été récemment aperçu dans les rues du Maroc à bord d’une Lamborghini Urus, une SUV de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Dacia et Renault défient la baisse des ventes de voitures au Maroc

La vente de véhicules neufs a atteint 64 025 unités à la fin de mai, en baisse de 4,45 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Maroc : les voitures de plus en plus chères !

Les Marocains paieront plus cher les voitures neuves en raison de l’obligation de respecter les normes « Euro 6 » pour l’homologation et l’immatriculation. Les professionnels du secteur appellent Mohamed Abdeljalil, ministre des Transports et de la...