Dédouanement +5 ans : grosse chute de l’importation de véhicules d’occasion

29 mai 2011 - 13h02 - Economie - Ecrit par : L.A

Premier succès pour la nouvelle mesure du code de la route interdisant le dédouanement des voitures de plus de 5 ans. A fin mars, celle-ci a permis de diminuer de moitié l’importation de véhicules d’occasions.

En tout 4780 véhicules ont été dédouanés au premier trimestre 2011. Il y a un an, ce nombre s’élevait à 11.400 ! Efficace donc la mesure entrée en vigueur en janvier dernier. Celle-ci semble en effet avoir changé la donne sur le marché automobile marocain puisqu’auparavant, l’importation de véhicules d’occasion dépassait largement celle des véhicules neuves. Pour preuve, au premier trimestre 2010, 10.285 voitures neuves avaient été dédouanées contre 11.391 d’occasion. Cette année c’est tout le contraire puisque l’importation du neuf atteint 13.557 véhicules et l’occasion 4780 unités.

Par conséquent, et selon des chiffres dévoilés par La Vie éco, les recettes douanières sur l’importation de véhicules d’occasion sont passées de 556,4 millions de dirhams à 260,3 millions. Sur le secteur neuf, les recettes ont par contre augmenté en passant de 543,8 millions en 2010 à 683 millions cette année.

Le marché de l’occasion pourrait pourtant reprendre du poil de la bête dans les prochains mois. Début mai, un communiqué publié sur le site du ministère chargé des MRE annonçait en effet plusieurs dérogations valables jusqu’à fin 2012. Ainsi, les MRE de plus de 60 ans et installés depuis plus de dix ans à l’étranger ont le droit d’importer des véhicules de plus de cinq ans jusqu’au 31 décembre de l’année prochaine. Aucune limite d’âge non plus est imposée aux véhicules reçus par l’État, les véhicules utilitaires et les ambulances.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Immigration - Douane marocaine

Aller plus loin

Automobile : le marché de l’occasion en crise

À l’instar du marché du neuf, les voitures d’occasion sont aussi touchées de plein fouet par la crise des semi-conducteurs, enregistrant une quasi-stagnation en comparaison à 2019.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Du nouveau pour l’usine géante de batteries au Maroc

Le gouvernement marocain vient de signer un mémorandum d’entente avec le groupe sino-européen Gotion High-Tech pour la réalisation d’un projet de mise en place d’un écosystème industriel de production de batteries pour véhicules électriques et de...

La nouvelle Porsche 911 Dakar testée au Maroc

Le tout nouveau bijou de Porsche, la 911 Dakar, a été testé au Maroc. Le véhicule, aux allures d’un tout-terrain, sera dévoilé au Salon de l’auto de Los Angeles le 16 novembre.

Neo Motors, la nouvelle voiture 100% marocaine, est en vente

C’est désormais effectif. Neo Motors, le premier constructeur automobile à capital marocain, a donné le coup d’envoi de la commercialisation de ses premiers véhicules « made in Morocco ».

Le Maroc accueille le premier centre d’essais de voitures en Afrique

Le groupe allemand FEV vient d’inaugurer au Maroc le premier centre d’essais des prototypes de voitures neuves en Afrique. Un centre à la pointe de la technologie et à l’abri des regards indiscrets.

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

17% des voitures Renault vendues dans le monde ont été produites au Maroc

Renault Group Maroc franchit en avance ses objectifs d’intégration locale et de sourcing local, dépassant ainsi les engagements de l’écosystème Renault. En effet, avec un taux d’intégration locale, hors mécanique, atteignant 65,2 % en 2022 pour un...

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...