Neo Motors, la nouvelle voiture 100% marocaine, est en vente

2 décembre 2023 - 11h00 - Economie - Ecrit par : S.A

C’est désormais effectif. Neo Motors, le premier constructeur automobile à capital marocain, a donné le coup d’envoi de la commercialisation de ses premiers véhicules « made in Morocco ».

Les véhicules NEO sont désormais commercialisés auprès du grand public. Vendredi, NEO MOTORS a procédé, à son siège social à Ain Aouda, dans la région Rabat-Salé-Kénitra, à la remise officielle et symbolique des premiers véhicules NEO à leurs propriétaires. Dans un communiqué, le constructeur NEO précise que cette étape historique pour l’industrie automobile marocaine et pour lui marque officiellement le lancement de la commercialisation des véhicules NEO auprès du grand public. À l’occasion, NEO Motors, le ministère de l’Industrie et du commerce et l’OFPPT ont signé une convention visant à accompagner l’évolution et le développement en compétences de la société, par la préparation et la formation de ressources humaines qualifiées, en adéquation avec les besoins exprimés.

À lire : Neo Motors : des voitures électriques marocaines et une entrée en bourse

«  En outre, des accords ont été signés avec des partenaires clés, offrant des avantages significatifs de nature à encourager la mobilité des jeunes entrepreneurs qui veulent s’offrir la NEO. Ainsi, le Crédit agricole du Maroc (CAM) et les organismes de financement Sofac, Maghrebail et Maroc Leasing offrent des conditions préférentielles aux jeunes entrepreneurs. L’accord conclu avec Speedy Maroc permet, quant à lui, de proposer des services d’entretien de proximité, conformes aux normes du constructeur  », ajoute la même source.

À lire : Neo Motors dévoilée : à quel prix sera-t-elle vendue ?

En mai, le roi Mohammed VI avait présidé, au palais royal de Rabat, la cérémonie de présentation du modèle de la voiture du premier constructeur marocain Neo, un projet novateur qui permettrait de renforcer la promotion du Label “Made In Morocco” et de conforter la place du royaume comme une plateforme compétitive de la production automobile. S’exprimant à l’occasion du lancement de la commercialisation du véhicule NEO, Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce s’est félicité de la livraison des premiers véhicules de cette marque marocaine. « Nous célébrons avec fierté la livraison des premiers véhicules de la marque marocaine Neo. Ce projet s’inscrit dans la lignée des Directives Royales visant à orienter le secteur privé vers des investissements productifs, notamment dans les secteurs de pointe, et à stimuler l’émergence d’une nouvelle génération d’entreprises au Maroc. Cela témoigne également de la confiance que nous portons dans les compétences marocaines et notre volonté de les accompagner pour en faire des modèles de réussite. »

À lire : Airbus présente l’A220 « made in Morocco »

Cet événement a été par ailleurs marqué par l’inauguration par NEO Motors su lancement des travaux d’extension de son usine. De quoi révéler de nouvelles ambitions visant à accroître sa capacité installée et à développer de nouvelles gammes de véhicules.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Neo Motors

Aller plus loin

Airbus présente l’A220 « made in Morocco »

Le constructeur aéronautique européen Airbus a dévoilé, jeudi, à Casablanca, son nouveau modèle d’avion monocouloir : l’A220, moins polluant et dont des centaines de pièces sont...

Neo Motors : des voitures électriques marocaines et une entrée en bourse

À la recherche de financement pour lancer sa production de véhicules, le constructeur automobile marocain Neo Motors prévoit son introduction à la Bourse de Casablanca.

Neo Motors dévoilée : à quel prix sera-t-elle vendue ?

Après plusieurs mois de suspens et de promesses de lancement, la nouvelle voiture « 100 % marocaine » a finalement a été dévoilée devant le roi Mohammed VI au palais royal de...

Ces articles devraient vous intéresser :

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

Neo Motors dévoilée : à quel prix sera-t-elle vendue ?

Après plusieurs mois de suspens et de promesses de lancement, la nouvelle voiture « 100 % marocaine » a finalement a été dévoilée devant le roi Mohammed VI au palais royal de Rabat. Destinée d’abord aux Marocains avant d’envisager son exportation, «...

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Les Marocains plébiscitent encore Dacia

Le Maroc a vendu 12 084 voitures neuves à fin janvier 2024, ce qui représente une hausse de 6,63 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données actualisées de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

La Ferrari 250 GT Coupé du roi Mohammed V est à vendre

Dans quelques semaines, une Ferrari 250 GT Coupé Spéciale de 1956, ancienne possession du Roi Mohammed V, trouvera un nouveau propriétaire lors d’une vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s.

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 12 084 unités au mois de janvier, marquant une hausse de 6,63 % par rapport à janvier de l’année précédente, selon l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Saint-Gobain : l’Espagne délaissée au profit du Maroc

Saint-Gobain a annoncé le lancement de négociations en vue de la cessation d’activité de son usine de pare-brise à Avilés (Espagne), ce qui pourrait entraîner la suppression de 280 emplois et un départ vers le Maroc.

Le Maroc ambitionne de doubler sa capacité de production de voitures électriques

Dans les trois ans à venir, le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour améliorer sa production en matière de voitures électriques, selon le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.